Guerre de 100 jours : La révolution culturelle à l'université de Tsinghua

Guerre de 100 jours : La révolution culturelle à l'université de Tsinghua

Titre original: 
Hundred day war : the cultural revolution at tsinghua university
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Chine
Éditeur original: 
Monthly Review Press
Éditeur français: 
Les éditions fédérop (Lyon)
Date de sortie originale: 
1972
Date de sortie en France: 
1976
Traducteur: 
Martine Gilbert

Avis

"En faisant des recherches sur la Chine, on se rend compte que les auteurs ont plus ou moins d'affinités avec des courants chinois. Si les Deux morts de Mao Tse-toung (Les) sont clairement du côté de Deng Xiao Ping, l'auteur est ici... maoiste.... pur grain en plus (il ne se contente pas de tomber dans le panneau comme dans Premier jour du monde (Le)). Chose rigolote, il commence son livre par expliquer en gros que "gauchistes" = "trotskyste" 

Pour vous donner d'autres éléments de contexte, ce livre est paru alors que la Révolution Culturelle n'était pas terminée, du moins rétrospectivement. Cette guerre de 100 jours est celle qui touche l'université de Tsinghua (une université de science) entre factions étudiantes rivales, se réclamant toute deux du président, mais se faisant la guerre afin d'imposer leurs vues. L'auteur réussi à reconstituer cette histoire à chaud, en ayant fait des interviews avec les acteurs de ce conflit.  

C'est vraiment de la micro histoire, puisqu'il s'agit d'un truc très particulier, sur un temps très court. En bref c'est une approche très particulière qui n'est pas prioritaire quand on ne connaît rien de cette période. Moi, ce qui m'intéressait était de savoir comment cette guerre intestine à l'université (ça a clashé entre les étudiants "rebelles" et les étudiants enfants des cadres du PCC) ont pu avoir des conséquences sur le reste du pays. Le livre répond partiellement à mes réponses. 

En tout cas il se lit très bien, comme un roman, tant les évènements racontés sont fluides et incroyables."  

Docteur Spider, 19/07/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici