Freedom Song

Freedom Song

Titre original: 
Freedom Song
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Inde
Éditeur français: 
Picquier
Date de sortie originale: 
1998
Date de sortie en France: 
Avril 2006
Traducteur: 
Simone Manceau
Nombre de pages: 
230
Prix: 
20€

Avis

"Dans le résumé Picquier, le fait que les personnages principaux soient deux vieilles dames n'est à mon goût pas suffisamment mis en avant, car c'est vraiment d'elles qu'il s'agit, et pas des conflits politico-religieux de l'Inde ou de l'engagement politique de Bashkar. Or je m'attendais à ce que ce soit l'inverse, et j'ai vraiment été déçu.  

Du coup, il ne se passe vraiment rien dans ce livre. Une des deux femmes, Mini, est institutrice, et comme c'est les vacances puis qu'elle est en convalescence, et que son amie Khuku est femme au foyer, il n'y a rien à faire (ce sont les hommes qui s'agitent). J'ai eu l'impression que ce livre était une succession de petites anecdotes sur tous les membres de la famille, du fils à la grande-tante, et cela sur une période de trente ans. On saura donc que Khuku aimait les bonbons quand elle était petite. Comment ça on s'en fout ?
"Elle attendait en silence que quelque chose se passe" (p224). Ce sont quasiment les mots de la fin, qui revienne deux fois sur les 6 dernières pages. Je n'irai pas juste qu'à dire que la lecture ce livre est un supplice, parce que ça se lit facilement, les chapitres sont courts etc.  

Un dernier mot négatif : l'auteur n'a pas vraiment de style d'écriture, et il y a même par deux fois des répétitions. Cependant les descriptions de l'auteur, courtes mais en grand nombre, permettent en quelques mots de planter le décor dans notre esprit.  

L'autre qualité de ce livre, de part sa simplicité (bien que parfois, entre tous les personnages présentés on ne sache plus qui est qui, mais comme ce qu'on va nous dire n'a pas vraiment d'importance, on ne s'inquiète pas) et peut être aussi son glossaire de cinq pages en fin de volume, c'est de permettre une introduction à la littérature indienne, ou à l'Inde tout court. En effet mis à part mes cours de géographie de terminale (que j'ai oublié depuis le temps), c'est un "univers" que je ne connaissais pas du tout, et ce livre permet de se mettre un peu dans le bain. D'autant que l'angle choisi est celui de la famille. 

Bref ce livre n'a pas vraiment de qualité intrinsèque, ça peut être à lire si vous ne savez pas par quel bout prendre l'Inde, à moins que ce type d'histoire vous intéresse bien sûr, en attendant des livres plus ambitieux. 

Lecture déconseillée." 

Docteur Spider, 03/03/07

Si le livre vous a plu, Le petit peintre du Rajasthan (film de Rajkumar Bhan) ne peut que vous séduire, car il semble mieux fait.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici