Chine et le confucianisme aujourd'hui (La)

Chine et le confucianisme aujourd'hui (La)

Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Chine
Éditeur français: 
Le Félin
Date de sortie en France: 
28 février 2008
Nombre de pages: 
180
Prix: 
10,90€

Avis

"Je ne savais pas comment aborder cette lecture. Sur le penseur originel, j'avais eu l'occasion de parcourir Sagesse de Confucius

Et puis j'ai vu un reportage sur la Chine, où il était question de "développement harmonieux" : on demandait aux dirigeants chinois ce qui devait être fait de tous ces miséreux qui ne profitent pas de la croissance à 2 chiffres (avant crise économique mondiale). Réponse : Un développement harmonieux. Comme si tous les chinois étaient égaux ! En bref on reste sur la ligne tracée depuis la mort de Mao, et les "modernisations" : enrichissez-vous, passons au "socialisme de marché", et la société sera harmonieuse. L'harmonie étant au coeur de la pensée de Confucius, celui-ci est réhabilité. Aujourd'hui ce livre est donc bienvenue pour revenir à la pensée de ce philosophe et connaître ses développements contemporains.  

En préface (3 pages) et dans le premier chapitre (50 pages) l'auteur fait un historique des pensées chinoises, en concurrence. Classiquement : Taoisme vs confucianisme vs bouddhisme. Le maoïme a attaqué les trois. L'auteur conclue en annonçant que son livre aura comme centre la question morale. Ce n'est pas très engageant. L'introduction quant à elle replace le livre dans sa contemporanéité : un libéralisme économique allié à un état très prégnant.  

La maxime de base du confucianisme est la suivante : qui veut gouverner doit d'abord se gouverner soi-même. La question de l'harmonie est centrale, parce qu'il n'y a pas de différence homme-nature, ou âme-corps... mais justement de l'harmonie entre les opposés. 

Régine Pietra nous présente les auteurs chinois en essayant le plus souvent de trouver leurs homologues occidentaux, afin que le lecteur féru de philosophie puisse s'y retrouver : "Chez Mencius, comme chez Rousseau, c'est la même confiance dans la nature humaine, et une morale fondée sur les mouvements du coeur. Pourtant Rousseau diffère de Mencius, en ce sens que Mencius ne fait pas de l'état sauvage celui de la vie bonne ; il ne rend pas, non plus, l'inégalité responsable de la misère de l'homme, dans la mesure où, en bon confucéen, Mencius maintient la nécessité de la hiérarchie.". En bref c'est assez pédagogique.  

Cette remise à niveau du lecteur dure la moitié du livre. La seconde partie est donc consacrée à ce qu'annonce le titre : le confucianisme aujourd'hui

Partant du constat qu'en occident la philosophie chinoise est peu présente dans les cursus universitaires de philosophie, l'auteur présente donc les auteurs "néo confucéens du 20ème siècle" (car il y a eu une vague "néo" au 10-12ème) par comparaison avec les autres courants de pensées chinoise, et à la philo occidentale. Réfléchir à la façon de définir la philo chinoise remet aussi en question la définition de la philosophie occidentale.  

Pour Liang Shuming le confucianisme est une "éthique centrée sur l'autre, sur cette pénétration d'un réel qui ne nous fait pas face, mais avec le coeur duquel il faut sympathiser." Pour Mou Zongzan, le but de la vie est de réaliser en soi l'esprit céleste. Opposé à cette métaphysique Xu Fuguan, ne s'intéresse lui qu'à la morale. 

C'est dans cette deuxième partie que les choses se corsent, car dans cette période contemporaine, bouddhisme, confucianisme et philo occidentale se "marient", pour réfléchir à ce qu'est la réalité, la connaissance, la sagesse etc. Là il faut être attentif à sa lecture, prendre des notes, faire des schéma (généalogie) sinon les mots passent, mais perdent leur sens dans notre esprit.  

En somme La chine et le confucianisme aujourd'hui traite bien son sujet. Ce petit livre permet une très bonne introduction à toutes les pensées chinoises d'hier à aujourd'hui." 

Docteur Spider, lecture achevée le 18/12/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici