Bureaucratie Céleste (La)

Bureaucratie Céleste (La)

Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Éditeur français: 
Ed Gallimard (Coll. Bibliothèque des sciences humaines) / Tel
Date de sortie en France: 
1968
Nombre d'éditions en France: 
2
Nombre de pages: 
350
Prix: 
8,69€

Avis

"La bureaucratie céleste est un recueil d'articles et de textes préparés pour des conférences, faite au début des années 50, en ''réponse'' à l'avènement au pouvoir de Mao. C'était la bonne occasion de s'intéresser à l'histoire de la Chine. 

Qui dit conférences, dit style oral (l'association ne va pas toujours de soi, mais là on a de la chance), ça se lit tout seul, même si on doit noter quelques répétitions entre les articles pour certains paragraphes .
Toutes les références de bas de page sont en anglais ou le plus souvent en chinois, et c'est vieux de 50 ans, donc ça donne pas forcément envie d'aller voir ces bouquins pour compléter sa lecture. Ceci témoigne du fait que la sinologie avait encore beaucoup de travail à effectuer. Faudrait mettre la main sur un livre fait récemment sur le même sujet pour voir l'écart. Car Balazs indique qu'il y a beaucoup de choses à traduire du chinois, et qu'il ne sert à rien de faire une énième traduction du Tao-tö king ou de l'Art de la guerre (enfin pour ce dernier exemple, c'est moi qui le dit).
On notera qu'il y a parfois beaucoup de blabla. Par exemple sur les 3 philosophes présentés dans la partie sur le fin des Han. J'aime la philo, mais là c'était trop biographique/anecdotique. De même dans l'avant dernier chapitre du livre sur les grands penseurs de la fin du XVIIIème, que j'ai sauté parce qu'un peu lourdingue.
Certains passages en m'intéressaient pas parce que j'ai lu ce livre dans le but de faire un exposé sur le rapport entre état et fonctionnaire en chine traditionnelle, mais même quand on est pile dans le sujet, il y a beaucoup de choses qui sont négligeables. Bref pour un livre peu ou prou sur les fonctionnaires, c'est décevant, on ressort de cette lecture avec encore plus de questions (comment s'organisait la hiérarchie, quel rapport à l'empereur, bref des infos précises) 

Cependant sur d'autres sujets comme le taoisme et du confucianisme, ça donne envie d'aller lire ces auteurs. Bon Lao Tseu c'est fait Tao-tö king, mais confucius il va falloir que je m'y mette... Par exemple : Sagesse de Confucius

Sociologie, histoire, économie, philosophie, le livre couvre progressivement toute l'histoire de la Chine jusqu'à Mao, et je dois reconnaître que c'est plutôt réussi. On ressort de cette lecture avec des idées claires et l'impression d'être à l'aise avec les différentes périodes historiques. 

Bref je ne suis pas béat devant ce livre faisant autorité. Il est bien, mais sans plus. Faudrait trouver un livre écrit d'un trait, et après 2000 pour voir." 

Docteur Spider, 30/03/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici