Univers des Battle Royale

Battle Royale

Battle Royale

Titre original: 
Battle Royale
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
horreur
Éditeur original: 
Ota Shuppan
Éditeur français: 
Calmann-Lévy
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2006
Nombre d'éditions en France: 
1
Traducteur: 
Tetsuya Yano - Patrick Honnoré - Simon Nozay
Nombre de pages: 
567
Prix: 
24€

Avis

Pour peu qu'on s'intéresse à l'univers incroyablement riche des fictions japonaises, on connait Battle Royale. Le film a été vu et revu, le manga a été lu par beaucoup, mais le roman ? Savait-on même que ces scénarii détraqués étaient tirés du roman de Koushun Takami, sorti en 1999 ? Malheureusement, chez nous, l'information ne put circuler du fait de l'absence de traduction. L'éditeur Calmann-Lévy s'est néanmoins chargé d'importer le titre et nous a réservé une excellente surprise. 

Eh oui ! La traduction est quasiment parfaite. Le rythme des actions est bien soutenu et nous ne perdons pas grand chose au change. La République d'Extrême-Orient dont on entend parler dans le manga s'appelle désormais République de Grande Asie, mais qui a dit qu'on devait d'abord se fier aux traducteurs de manga ? D'accord, c'est salaud, je retire. Quoiqu'il en soit Battle Royale - le roman - est séduisant. Koushun Takami n'écrit pas dans un style lourd et distingué, il se contente de raconter une série d'événements en prenant soin de décrire parfois minutieusement un environnement, un passé obscur, ou un meurtre confus. J'ai d'ailleurs trouvé ironique de lire une critique signée Stephen King en quatrième de couverture. Lui-même avouant que son style était à la littérature ce qu'est le Big Mac à la gastronomie... Juste pour dire que ça ne fait pas une bonne publicité auprès de ceux qui s'attendent à lire un récit profond et bien écrit.  

Quoiqu'il en soit, bien que la lecture soit cassée par moment - l'auteur se sent obligé de raconter en long et en large des moments passés de personnages parfois inintéressants - j'ai trouvé ce livre agréable à lire. Le nombre d'informations concernant ce monde fictif où le Japon est le grand méchant qui fait peur est restreint, mais nous aiguille tout de même et nous donne alors une idée bien plus qu'approximative de l'univers. 

Un très bon roman. 

Mika, le 29/05/2007

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici