Amants de Tiananmen (Les)

Amants de Tiananmen (Les)

Titre original: 
Lake with No Name
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
États-Unis
Éditeur original: 
Headline
Éditeur français: 
L'Aube
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2006
Traducteur: 
Elise Argaud
Nombre de pages: 
366
Prix: 
23€

Avis

La Chine, tout le monde en parle, a les yeux rivés dessus. Le nouveau monstre économique qui fascine et fait peur à la fois. Pas assez, pourtant, dénoncent l'absence de liberté d'expression ou de démocratie dans l'Empire du milieu. Tant qu'il y a de l'argent à gagner, nos dirigeants préfèrent se taire et "laisser le boulot aux ONG qui sont là pour ça" (dixit pas mal de politiciens).
Diane Wei Liang fait partie de ces amoureux de la démocratie qui en 1989 ont pensé pouvoir faire basculer les choses. Elle raconte cet incroyable printemps à travers un récit foudroyant, bouleversant, qui nous donne les larmes aux yeux à maintes reprises.
Le livre est autobiographique. Généralement, comme nous sommes souvent servis par des bouquins écrits (ou pas) par des gens imbus d'eux-mêmes, j'évite le genre. Néanmoins, l'auteure nous livre un passé pudique et très bien écrit. La Chine de Mao est décrite avec sévérité, et les comportements des gens, parfois fourbes, parfois obstinés, sont retranscrits avec une véracité touchante.
Les personnages sont présentés de manière attachante, et le deviennent encore plus quand on sait qu'ils ont vraiment existés. 

Je n'avais pas lu de livre aussi marquant que "Les amants de Tiananmen" depuis longtemps.
Par-dessus tout l'édition et la traduction sont excellentes. 

Une perle." 

Mika, le 01/09/2007

"Cela faisait un petit moment que je voulais lire Les amants de Tiananmen, car je voulais en savoir plus sur cette fameuse révolte des étudiants en 1989, ce fameux étudiant qui défia un char d'assaut etc.
Et bien je dois vous dire que je n'ai pas été deçu ! En effet le coeur du livre relate la façon dont l'auteure, alors en thèse de psycho, est prise par les évènements. On est alors en mesure de suivre cet évènement jour par jour, voire heure par heure.
Le livre nous montre également les années de jeunesse de l'auteure, en pleine révolution culturelle, où elle fut envoyer avec sa famille au fin fond de la campagne car ses parents -des intellectuels- devaient être "rééduqués". On voit également l'après Tiananmen, où elle revoit ses connaissances après son exil aux USA, et surtout ses amours... impossibles.
Ainsi l'auteur entrêle savament destin personnel et drame national, contrairement au film Jeunesse chinoise (Une) avec son héroïne imbuvable et son contenu politique inexistant.
Un seul bémol, que la révolte des ouvriers et des citadins ne soient pas d'avantage couverte. On reste dans le milieu universitaire : étudiants et professeurs. Que voulez vous , on ne peut pas être partout. Il faudra donc compléter sa lecture pour avoir une vue d'ensemble. 

La révolution comme si vous y étiez !" 

Docteur Spider, 27/11/08

Mika

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici