Shiori & Shimiko dans la Tête Décapitée

Shiori & Shimiko dans la Tête Décapitée

Titre original: 
Shiori to Shimiko (栞と紙魚子)
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, Fantastique
Éditeur original: 
Asahi Sonomara (prépublié dans Nemuki)
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
1995
Date de sortie en France: 
Octobre 2006
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (suspendu)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
215
Prix: 
8,95€
Rythme de parution: 
suspenu

Avis

"Seconde nouveauté ce mois-ci (Octobre 2006) chez Doki-Doki qui verse toujours dans le fantastique. 

Quand on ouvre le manga, la première impression qu'on a c'est : choqué, surpris, déçu, déstabilisé pas le dessin. Il est différent de tout ce qu'on peut voir ailleurs. Du coup, ça permet de se concentrer sur les personnages et l'histoire, enfin les histoires. 

Ce manga est en fait un recueil de plusieurs petites histoires parues il y a quelques années dans un magasine pour adolescentes, il ressemble à ce qu'on trouvait il y a quelques années dans la collection « Chair de poule » pour les jeunes. On se retrouve avec des mini enquêtes sur le monde fantastique. 

En tout cas, coup de coeur perso. Entre l'originalité du dessin, les multiples clins d'oeil à la littérature fantastique et les aventures surprenantes de nos 2 héroïnes, impossible de rester indifférent à ce manga. 

Vivement la suite ^^." 

Fami, deux tomes lus, 22/10/06

"Shiori et Shimiko sont de retour dans Peur sur la ville. En fait, ce seinen ne fonctionne pas par numéro de tome comme les autres mais par des titres différents à chaque fois. Un peu comme dans la saga du club des 5 ^^ 

Je suis assez d'accord avec Fami sur certains points. Ce manga est assez dérangeant. Déjà par son style graphique qui ne ressemble à aucun autre. Les dessins sont d'une laideur à faire pâlir de jalousie Frankenstein lui même. Les traits sont plus que grossier, les personnages ne sont pas expressifs... Ça n'aide pas beaucoup pour apprécier ce manga. Dans ce cas, l'histoire peut parfois sauver ce qui peut être sauver.

Mais en l'occurrence rien n'est à sauver. On bascule dans le burlesque voire le grotesque. Les histoires ne sont en rien captivantes. Certes se sont des histoires fantastiques mais j'ai plutôt eu l'impression que c'était une excuse de l'auteur pour pouvoir mettre dans ce seinen tout ce qui lui passait par la tête. Les personnages sont ridicules bien souvent, les différentes histoires sont à dormir debout, les créatures sont à se tordre de rire. Pris au second degré cela aurait peut-être pu être un bon manga mais il manque le petit truc qui fait qu'on accroche. 

Je n'ai même pas pris la peine de finir ce cinquième volume de Shiori et Shimiko. En bref, réservé à un public bien particulier, à tel point que je ne pourrai même pas définir un tel public." 

Lalie, un tome lu, 30 juillet 2008

"Shiori et Shimiko présente une succession de chapitres mettant en scène des histoires drôles avec des yokai en tout genre. Les deux femmes sont des personnages secondaires, mais présents à chaque fois, comme un fil conducteur. 

Dans le tome 5 (le seul que j'ai lu), mention spéciale au "Thé de madame Zéno" qui fait oublier les soucis, mais qui pose des problèmes un peu... spéciaux  ou bien encore "le poisson poète", une enquête policière basée sur des haikus laissés dans une maison que le personnage principal vient habiter. Pour le décrypter il sera aidé de... Shiori et Shimiko.  

Une lecture agréable. Plein de bonnes idées. Je m'achèterai les autres tomes dès que l'occasion se présentera." 

Docteur Spider, tome 5 lu, 11/04/11

Dans le style kowai également, voir : Femme défigurée (La)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici