Please Love Me!

Please Love Me!

Titre original: 
Dame na Watashi ni Koishite Kudasai
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, comédie
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans You)
Éditeur français: 
Delcourt (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
2015 (le 2 septembre)
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Une employée bientôt trentenaire se retrouve sur la paille du jour au lendemain. La seule main tendue qu'elle trouvera sera celle de son ancien patron, un individu qui agissait de manière exécrable avec elle. Mais c'est un tout autre homme qu'elle découvre hors du cadre de l'entreprise, bienveillant et généreux, qui lui offre le toit et un petit boulot le temps qu'elle puisse retrouver un autre emploi.
Please Love Me! a tout du manga romantique brut où l'auteure ne ferait que raconter des scènes prétextes à du sentiment niais... À mon grand soulagement, Please Love Me! développe tout autant son aspect tranche de vie où l'auteure se lâche pas mal niveau humour. C'est en grande partie grâce à ses personnages plutôt nombreux et variés qui sont tous travaillés, même ceux que l'on n'aperçoit que pendant un chapitre. Ils possèdent tous une franchise et une spontanéité qui donnent souvent lieu à des scènes très drôles. Et l'auteure travaille assez bien la relation entre chacun pour enrichir vraiment notre lecture. On a aussi un bon réalisme dans l'histoire et les états d'esprit de nos personnages, nous donnant souvent l'impression de discuter sur un ton léger avec des amis de leurs galères et petits instants joie. Il ne se passe rien d'extraordinaire mais j'ai vraiment pris plaisir à suivre les tribulations de notre héroïne baffreuse de bidoche.
Le dessin va tout à fait dans ce sens. Ce n'est pas spécialement détaillé ni très soigné, mais l'auteure a un assez bon coup de crayon et elle s'est efforcée de créer des character designs simples mais bien distincts pour chacun de ses personnages possédant tous leurs traits particuliers, ce qui les rend tous un peu plus attachants. Cela semble basique à dire mais dans les mangas sentimentaux, ce n'est pas toujours si évident. Par ailleurs, j'adore les bouilles et mimiques des personnages, en particulier celles de Michiko, ultra expressives, qui tire souvent des tronches trop drôles.  

Please Love me! est un très bon divertissement sans prise de tête qui peut plaire à un large public. Rien que pour l'oreiller steak et la citation de Game of Thrones, ça vaut le détour %). 

Hanoko, un tome lu, le 15/12/2015

Si ce manga vous a plu, vous pouvez lire Hotaru.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici