Midori Hime

Midori Hime

Titre original: 
Midori Hime
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, psychologique
Éditeur original: 
Shodensha
Éditeur français: 
Éditions H
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2010
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
deux chapitres parus dans Manga 10 000 images - Le manga au féminin)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, cartonnée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
18€

Avis

Dans ce josei, on nous présente différentes histoires narrant la vie de jeunes filles ou jeunes femmes. On découvre leur quotidien, leur relation avec leur petit ami et leur personnalité. Chaque chapitre est court et dépeint plus des états d'esprit des héroïnes que leur histoire d'amour.
Je n'ai lu que deux chapitres parus dans Manga 10 000 images - Le manga au féminin, cela fait assez peu pour juger le volume entier. Néanmoins, l'atmosphère qui s'en dégage transparait déjà sur ces quelques pages. Je n'ai trouvé pas leur scenario particulièrement percutant, mais on sent quand même une certaine ambiance qui s'en dégage de par le choix de narration interne. On partage toutes les pensées des héroïnes comme si nous lisions leurs journaux intimes. Cela donne un certain détachement par rapport aux histoires et c'est ce qui rend le manga intéressant par delà des histoires pas très riches ni recherchées a priori. De plus, la longueur des chapitres ne permet pas de développer réellement le scenario. Ce volume pourrait donc davantage former un tout sans être une simple juxtaposition de one-shots.
Le dessin reflète assez bien l'ambiance. Peu de détails, des pages assez blanches, sans artifice de tramage. La manière dont sont dessinés les personnages n'est pas toujours très séduisante, mais on appréciera l'expressivité des personnages qui n'est pas du tout exubérante comme dans des shojo classiques. 

À lire pourquoi pas, si vous avez l'occasion d'avoir le volume complet en main.

Hanoko, deux chapitres lus, le 27 mars

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici