Midnight Secretary

Midnight Secretary

Titre original: 
Midnight Secretary
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, fantastique, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil manga (collection gothic)
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2010
Nombre de tomes: 
7 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
7
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
bimestriel (terminé)

Résumé des tomes

Avis

Un manga qui s'est révélé fort sympathique bien que je fusse sceptique au départ.
Quand j'ai commencé à lire ce manga, je ne m'attendais pas du tout à ce que le thème du vampire soit abordé. J'ai été assez déçue au premier abord car les vampires sont excessivement à la mode, réutilisés à tout bout de champ mais rarement à bon escient. Beaucoup d'auteurs introduisent des vampires dans leur manga histoire de faire un personnage stylé et de poser une romance dérisoire à la Roméo et Juliette. Cependant, Midnight Secretary parvient rapidement à nous prouver qu'il ne tombe pas dans ce modèle devenu cliché.
C'est en grande partie grâce à son héroïne que le manga obtient une dynamique nouvelle. En effet, Kaya est bien loin de la plupart des midinettes cruches qu'on nous sert comme protagonistes dans la plupart des shojo. Kaya est adulte, bien que sa véritable apparence physique lui donne un air de lycéenne. Elle se comporte toujours de la manière la plus professionnelle qu'elle peut et s'efforce de ne pas se laisser submerger par ses sentiments. Elle ne perd pas son temps en questionnements sans queue ni tête sur ses sentiments et préfère se consacrer pleinement à son travail. Elle n'a pourtant pas un coeur de pierre mais elle tente de se maîtriser et de se ressaisir à chaque fois qu'elle vacille. Bien sûr, elle traversera des moments difficiles car son patron lui en fait voir de toutes les couleurs mais elle reste digne.
Kyouhei est un personnage charismatique mais moins original que Kaya, il en va de même pour les autres personnages secondaires. L'héroïne reste à mes yeux la plus forte personnalité du manga. Et c'est grâce à cela que j'ai vraiment aimé ma lecture car tout de suite, une empathie se créer entre le lecteur et Kaya, ce qui permet d'accrocher au manga sans problème. Le dessin est tout à fait convenable, sans être extraordinaire, mais il suffit à donner envie de lire le manga (si on apprécie le style shojo bien sûr). 

Voici donc un manga qui fait du neuf avec du banal, une bonne surprise à découvrir.

Hanoko, deux tomes lus, le 17/02/10

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)Wallpaper/fond d'écran Midnight Secretary / Midnight Secretary (Josei)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici