Made in Heaven

Made in Heaven

Titre original: 
Made in Heaven
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, science-fiction, drame, mystère
Éditeur original: 
Gentosha
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Papier glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
187
Prix: 
6,90€
Rythme de parution: 
Terminé (plus édité)

Avis

  Faire un résumé concis de ce manga n'est pas chose facile. En effet l'histoire est en elle même assez complexe à comprendre. 

Le livre commence d'une manière assez tragique: un jeune homme écoutant de la musique sur son vélo, souriant à la vie, est renversé par un camion. L'auteur nous met ici tout de suite dans l'ambiance car si vous êtes plutôt roman fleur bleue où tout est beau et gentil ne lisez pas ce manga.  

Côté dessin, le graphisme est fin et léger, les traits sont emprunts de douceur et de simplicité. En revanche les décors sont quasi inexistants mais ça colle bien avec la simplicité de la tendresse que se portent Kazemichi et Juri. 

Comment aimer alors que l'on est réduit à être un humanoïde? C'est la question que va se poser Kazemichi tout au long de ce manga. Considérant cela il ne va jamais avouer à Juri qui il est réellement. Mais un couple peut-il tenir avec un tel secret? 

De son côté Juri n'est pas honnête non plus: elle va mentir sur son travail (profiler) et ne va jamais dire à Kazemichi ce qu'il s'est passé dans son enfance mais qui a pourtant des repercussions terribles sur sa personnalité aujourd'hui. En effet, battu par son père alors qu'elle n'était qu'une enfant Juri s'imagine qu'aimer quelqu'un est quelque chose de mal. Pour cacher ses sentiments elle va se mettre à agir comme un robot : elle n'aura de cesse que de travailler pour devenir la meilleure en gardant toujours un visage impassible et dénué de toute émotion qui lui vaudra de n'avoir aucun ami. Pourtant elle va aimer Kazemichi de tout son être, à sa façon, sans effusions de sentiments mais tout en douceur et en simplicité. 

Le passé de Kazemichi n'est pas rose non plus. Sa mère l'a eu très jeune avec un de ses nombreux amants: un homme fourbe et sans pitié pour qui seul l'argent compte. Aveuglé par l'amour la mère de Kazemichi va tout faire pour garder cette homme au détriment de sa famille mais aussi de sa santé puisqu'elle va peu à peu sombrer dans la démence. Avide d'argent, le père de Kazemichi va voir en lui un bon investissement : il va donc donner le corps de son fils à la science moyennant rémunération. 

C'est le début d'une lente descente en enfer pour Kazemichi où Juri deviendra son petit coin de paradis : mieux vaut vivre et mourir en ayant aimé que d'avoir passé toute une vie sans amour.

Originalité : le manga se compose de deux tomes. Dans le premier on voit l'histoire à travers les yeux de Kazemichi, ce qu'il ressent, ses problèmes... Dans le second tome c'est l'histoire vu par Juri et elle se déroule plutôt sous forme d'enquête policière. 

Un manga où tous le monde y trouvera son compte! A lire! 

Lalie, 2 tomes lus, 16 mai 2007

DearS et Chobits sont dans le même genre

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici