Itadakimasu - Un Homme à déguster!

Itadakimasu - Un Homme à déguster!

Titre original: 
Itadakimasu
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, humour
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
bimestriel (terminé)

Avis

  "Comme on pouvait s'y attendre de la part de l'auteur de Ai Suru Hito - Cours de séduction en 20 leçons, Itadakimasu est une comédie très pétillante!
Encore une fois on a affaire à une jeune femme dévergondée, simple et pleine d'humour. L'utilisation du SD renforce ce côté drôle et rend Naeko pleine de vie!
Côté histoire on est dans la romance pure mais qui colle à la réalité. Pas de belles histoires d'amour du style "mon coeur bat la chamade... Mais que m'arrive-t-il? Est-ce cela que l'on appelle l'amour?" Non! On est loin des niaiseries à deux balles qu'on a l'habitude de lire dans les manga romantiques de base! On est bel et bien dans le quotidien de nos protagonistes, quotidien avec ses problèmes, ses joies et ses peines. Naeko est une jeune divorcée, trompée par son mari elle veut croire encore à l'amour et s'accroche à ses rêves. Elle tient une agence matrimoniale et rêve de vivre LE grand amour! Son ex mari n'a de cesse de la harceler pour la récupérer: chantage, fleurs, déclarations tout y passe! Mais il continue à collectionner les conquêtes. L'auteur le représente vraiment comme le dernier des idiots qui se laisse guider par son anatomie plus que par son coeur ou sa tête.
Les personnages sont drôles, simples et tout à chacun peut s'y identifier. On accroche vraiment très vite à l'histoire et aux personnages.
Côté dessins j'ai trouvé ça plutôt joli. On est loin des filles aux immenses yeux et à l'expression vide de sens.
En bref, un manga frais qui vous sortira un peu de votre train train quotidien! À lire et à relire!" 

Lalie, 1 tome lu, 30 novembre 2007

Troisième manga que je le lis de Yuki Yoshihara et la première chose que nous pouvons tous constater est combien ses manga peuvent se ressembler. En effet, si les personnages masculins varient un peu, les héroïnes se ressemblent toutes. Rien que par leur look, Naeko a elle aussi les cheveux roses. Le visage est le même que celui de ses consoeurs, seule la coupe de cheveux faisant la différence. Pourtant, il est vrai qu'il demeure une tentative de différenciation. Naeko est moins surexcitée sexuellement et moins crétine quand elle rembard son ex à chaque fois. Mais elle demeure dans la même veine que les autres, c'est un peu dommage.
Enfin en dépit de cela, le manga reste une oeuvre très divertissante comme Yuki Yoshihara sait bien les faire. L'humour est toujours aussi efficace avec les caricatures si propres à l'auteur et toujours si puissantes. Elles seront tout aussi bien utilisées pour les énervements de Naeko que pour ses envies sexuelles. Dans tous les cas, les caricatures sont à chaque fois hilarantes.
Cet humour est essentiel dans les manga de Yuki Yoshihara, c'est grâce à lui que Itadakimasu reste constamment très amusant à lire et ne tombe pas dans les lourdeurs des sentiments qu'éprouvent les personnages dans la plupart des manga du même genre. Ici, les choses se concluent toujours avec une tonalité comique, pour notre plus grand plaisir. Je pense à l'épisode avec l'infirmière Sayako, qui se conclut avec humour alors que dans n'importe quel manga romantique moyen, on aurait une fin pleine de tristesse qui ne toucherait pas forcément le lecteur. Donc encore une fois, je loue cette capacité de l'auteur à toujours rester dans des ambiances guillerettes qui font tout le charme de ses manga. 

Ainsi Itadakimasu est un Josei de choix à lire sans modération. 

Hanoko, un volume lu, le 30/11/07

"J'aime bien le travail de Yuki Yoshihara parce qu'elle écrit des histoires d'amour pour adulte, qui ne se prend pas au sérieux.
Au menu, une entremetteuse doit se remarier, sous peine d'être licencié.. par son ex-mari. Elle chois quiais le premier jeune homme venu, maître du thé, lycéen, et petit frère de son ex-mari. Le jeune homme lui propose un faux mariage, elle va faire en sorte qu'il tombe amoureux d'elle. Quelles étincelles cela va-t-il produire ?
Chez Yuki Yoshihara, les personnages ont des relations sexuelles, se prennent la tête, font des grosses grimaces lolantes. Elle vise un public moins fleur bleue que la moyenne des manga romantiques traduits en France.
C'est parce qu'il sort vraiment des sentiers battus qu'il faut lire Itadakimasu." 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 25/11/11

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici