Globule, une vie de lapin

Globule, une vie de lapin

Titre original: 
Usa Gyoro! (うさギョロ!)
Auteur(s): 
Genre: 
tranche de vie, comédie
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Betsucomi puis dans Flowers)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Pets)
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
12 mars 2015
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
Sophie Piauger
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Avis

Les chapitres du premier tome de ce manga sont parus dans un magazine shojo, les chapitres du deuxième sont parus dans un magazine de Josei. En prépublication, le manga gardait le même titre, mais en tome reliés, plutôt que d’être numérotés, ils proposent une variation de titre ("Une vie de lapin"/"une vie de jeune lapin"). Une fiche pour chaque tome ou une seule fiche commune? J’ai opté pour la seconde option, et classée en josei.

 

Globule, une vie de lapin, est manga tout à fait classique dans les gammes des mangas parlant d’animaux de compagnie. Mais alors qu’une grande partie se consacre aux chats, il est assez plaisant de lire une œuvre consacrée aux lapins pour changer!

L’auteur nous raconte sa nouvelle vie commune avec cette mignonne petite bestiole, mais un peu flippante avec ses grands yeux. La manière dont il l’a eue, ses premiers jours passés avec elle, toutes les précautions qu’il a prises ensuite pour lui offrir un meilleur cadre de vie… Ne m’y connaissant pas non plus en lapin, j’ai particulièrement apprécié l’aspect découverte du manga. Pas dans le sens pédagogique, ce manga n’arbore pas du tout des airs de manuel, mais l’auteur narre son quotidien avec un regard mal assuré et expérimentateur. Il observe les comportements de Globule pour essayer d’en comprendre l’attitude et trouver comment s’occuper au mieux d’elle. Il tâtonne, parfois se plante en espérant faire plaisir à Globule qui lui met des vents, ce qui est réaliste et drôle. Ça nous est presque tous arrivés de nous faire snober par un animal que nous voulions chouchouter ou alors de s'angoisser pour trois fois rien selon ce que font nos boules de poils ^^. Dans cette gamme, on peut rapprocher Globule d'œuvres telles que Oh My Cats!, Cats, voire aussi de Journal des Chats de Junji Ito (Le).

Nous ne sommes dans le manga exagérant le kawai, j’aime beaucoup le naturel et la sobriété du style de l’auteur, dans le ton adopté et aussi les dessins. J’apprécie vraiment que le manga n’humanise pas la lapine en lui donnant des expressions propres aux humains et généralement très cartoonesques. L’auteur a parfaitement retranscrit ses expressions purement animales, à la fois chou mais tout aussi mystérieuses, qui passent beaucoup plus par la gestuelle que le regard. Le dessin est de qualité de manière générale, même si le style est simple. Le découpage des pages se calque beaucoup plus sur des enchaînements de petits strips, de type yonkoma ou bien des courtes scènes de quelques pages tout au plus. Cela convient à ce genre de récits, qui se constitue surtout d’une successions d’anecdotes plutôt que d’une longue histoire continue.

L’humour marche donc d’autant mieux avec le décalage des interprétations de notre héros auteur et ce que doit réellement penser ou plutôt ressentir la lapine. Quelques autres personnages interviennent à certains moments pour apporter un peu de variété et de rythme dans l’histoire, ils sont plutôt amusants aussi.

 

Un manga très sympathique à lire, quel que soit le public, avec des passages vraiment marrants et quelques autres forcément attendrissants.

 

Hanoko, tome 2 lu, le 20/03/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici