+C Sword And Cornett

+C Sword And Cornett

Titre original: 
+C Sword And Cornett
Auteur(s): 
Genre: 
Action, aventure, drame
Éditeur original: 
Ichijinsha (prépublié dans Comic Zero-Sum)
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2011 (le 16 février)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (suspendu)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
suspendu

Avis

Quand l'espoir de la nation s'envole, qui reste-t-il pour empêcher tous les comploteurs de laisser libre cours à leur fourberie ?
+C Sword and Cornett narre l'histoire d'un prince, Belka, né d'une union illégitime qui est blasé de la vie malgré son jeune âge. Pensant qu'il n'a rien à accomplir dans ce monde, il se laisse porter par la vie sans but, évoluant en solitaire. Lorsque Hector, l'héritier du trône au grand coeur et adulé par le peuple se fait assassiner, Belka va être impliqué dans une machination infernale où des hommes cupides cherchent à s'emparer du pouvoir. Pourtant, alors qu'il aurait pu tout lâcher, la détermination de son deuxième frère Orselito à venger Hector et honorer la mémoire de ce dernier, va le pousser à s'insurger contre les malfaiteurs. Il fera également d'autres rencontres qui lui redonneront un peu de hargne et la volonté de lutter. 

Voici donc la trame principale de ce manga. On remarque aisément qu'une telle histoire, a priori sans relation amoureuse comme sujet principal, est originale pour un jôsei. Preuve que baucoup de manga s'aventurent au delà des limites classiques qui sont habituellement les leurs. Cela mis à part, l'histoire n'est pas des plus innovantes mais elle se révèle tout de même intéressante.
L'auteure réussit, dans sa mise en scène et la personnalité de ses personnages, à lui donner une certaine épaisseur qui fait qu'on accroche assez bien. La curiosité nous prend rapidement de suivre le parcours de Belka et sa progression. Malgré son talent à l'épée et son petit côté effronté et électron libre, il est clairement très sensible à tout ce qui lui arrive et manque de détermination par moment. Cela en fait donc un personnage très humain auquel on s'identifie facilement. Les autres personnages ne sont pas en rade non plus, ils ont chacun leur petit charme. Côté antagonistes, il y en a un qui se détache de lot de par son look et son attitude, il s'agit bien sûr Kiriko Lagen. On se doute bien que son rôle sera plus important celui de simple sangsue attirée par la pouvoir. On verra par la suite.
Côté dessin, l'auteure nous sert une oeuvre soignée et agréable à lire, en dépit de la couverture qui paraît légèrement fade à cause du choix des couleurs et de la manière dont l'auteure a mis en couleur. Les planches sont en revanche bien plus accrocheuses, j'espère que le style de l'artiste s'affinera et se démarquera davantage par la suite mais elle montre déjà un bon niveau. 

Un manga simple mais de qualité, espérons que la suite continuera sur cette lancée.

 

Hanoko, un tome lu, le 28/02/2011

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici