Zelda (The Legend of) : Link's Awakening

Zelda (The Legend of) : Link's Awakening

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, aventure
Console(s): 
Game Boy et Game Boy Colour
Éditeur: 
Nintendo
Développeur: 
Nintendo
Date de sortie originale: 
1993
Date de sortie en France: 
1993
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
environ 10€
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Une référence incontestable en matière de jeu d'aventure heroic fantasy sur game boy. 

Ça fait longtemps que je n'ai pas joué à ce jeu, mais il demeure plein de souvenirs. Déjà, c'était le tout premier jeu que j'ai eu avec ma première game boy, je devais être en CE1, je crois que la game boy pocket venait tout juste de sortir. Avec ma soeur nous avions une game boy pour deux au début, et c'était toujours la bagarre pour jouer à Zelda ^^. Récemment, ma soeur pendant ses vacances a rejoué à Zelda, ce qui m'a donné envie de m'y replonger un peu moi aussi. D'où la création de cette fiche.
Bon j'ai fini de raconter ma vie, venons-en au jeu. Mon avis va être assez succinct car je n'ai pas eu le temps de reprendre le jeu à zéro et d'arriver jusqu'au bout, mais je peux quand même vous en parler.
La prise en main est très simple, Link est facile à manier. Au fur et à mesure du jeu, on acquiert des objets prodiguant de nouvelles compétences qui sont indispensables pour avancer dans le jeu. Donc on apprend à utiliser Link et ses nouvelles capacités progressivement, ce qui rend le jeu des plus abordables. Dans son inventaire, on place les objets sur A ou B, il faut donc jongler habilement entre les objets, mais c'est gérable sans problème.

Ensuite, toutes ces capacités sont mises pleinement à profit dans l'aventure qui vous donnera plus de fil à retordre qu'il n'y paraît. En effet, les quêtes et énigmes sont diverses, variées et constituent la principale difficulté du jeu. Assez difficiles pour ne pas ennuyer dans trop de facilité, mais pas non plus insurmontables, le jeu reste accessible à tous.

L'action est aussi de la partie. Bon les boss ne sont généralement pas hyper difficiles à battre, une fois qu'on a pigé le truc pour les vaincre ça passe sans trop de problème. Mais encore une fois, ce n'est pas non plus trop facile, sinon ce serait chiant.
On se balade à travers la carte de long, en large et en travers pour accomplir diverses missions délivrées par des personnages du jeu. Au premier abord, on pourrait croire qu'il y a des quêtes annexes mineures mais en fait, tout a une place importante et est nécessaire pour avancer à un moment ou à un autre. Bref, il n'y a pas de quêtes gratuites et contingentes. Ce sont toutes ces quêtes qui font la complexité de l'histoire pourtant a priori très linéaire. Link a pour objectif de réveiller le Poisson-Lune mais ses nombreuses rencontres vont rendre le jeu plus riche et prenant.

On peut voir aussi qu'il y a beaucoup d'humour dans l'expression des différents personnages. Le jeu en plus d'avoir un bon gameplay est donc très amusant ^^. On remarque également des musiques assez chouettes, dans la mesure des capacités sonores d'une game boy bien sûr, mais ça n'empêche pas qu'il y ait des airs sympa. Cependant, il y a quand même quelques musiques de donjons qui peuvent devenir saoulantes, surtout si on est coincés des plombes dans le donjon sans trouver la solution de l'énigme. 

 

Un excellent jeu GB qui n'a pas veilli, on peut toujours beaucoup s'amuser, le décalage technologique ayant même son petit charme aujourd'hui tout en éveillant de la nostalgie chez certains. Zelda montre une fois de plus qu'elle est une excellente saga." 

Hanoko, le 02/12/09

Une version Game Boy Colour est sortie cinq ans après celle-là nommée The Legend of Zelda : Link's Awakening DX qui est le même jeu mais en couleur avec un donjon en plus et quelques coffres qui diffèrent. 

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici