Yie Ar Kung-Fu

Yie Ar Kung-Fu

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
combat
Console(s): 
Beaucoup
Éditeur: 
Konami
Développeur: 
Konami
Date de sortie originale: 
1985
Date de sortie en France: 
1985
Support: 
multiple
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1 à 2
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

"Jeu sorti sur de très nombreux supports, j'y ai joué avec Konami Arcade Classics sur DS. Petite présentation d'un jeu de Kung-Fu.
Commençons par l'histoire. Comme beaucoup de jeux à l'époque, il n'y en a pas vraiment. Vous enchaînez les duels jusqu'à remporter la Coupe des Rois. Petite parenthèse, on ne vous parle pas directement de cette histoire de volonté paternelle et de championnat : c'est la compilation qui m'en a parlé.
Ainsi donc, les combats se font à un contre un, mais pas forcément à armes égales. Vous, Oolong, êtes un guerrier kung-fu combattant juste avec la force de ses membres. Vos adversaires, eux, ont souvent des armes type shuriken, nunchaku ou encore tonfa. Il va de soit donc que les combats deviennent très rapidement ardus. Heureusement, chaque ennemi a une palette bien définie de mouvements, il vous suffit de les connaître par coeur pour réussir à vous en sortir à peu près. Vous bénéficiez d'une belle palette de coups vous aussi, avec des combinaisons très simples pour effectuer des coups puissants. Le fait que les coups soient faciles à sortir est un bon point pour le jeu. Il est ainsi accessible au plus grand nombre de gamers.  

Le jeu étant plutôt vieux, il ne fallait pas s'attendre à des graphismes magnifiques. La modélisation des décors et personnages est très pixelisée, et on ne voit pas forcément bien les animations du combat (lancer de shuriken...). Plutôt colorés, les décors changent régulièrement. Le jeu est en 2D, les personnages ayant cependant une belle marge de manoeuvre dans tous les sens (pas en profondeur).
Je terminerai ma fiche en râlant contre la musique vous prévenant que vous approchez du KO. Ignoble, elle tape sur les nerfs et vous pousse à perdre plus qu'à vous ressaisir. Sinon, les musiques sont peu variées (deux durant tout le jeu lors des combats) et assez redondantes. La note asiatique, limite stéréotypée, est cependant respectée.  

Voilà, en gros, un petit jeu de combat intéressant mais où il faut être un acharné pour gagner." 

DDG, le 31/07/10

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici