Sushi Academy

Sushi Academy

Pays d'origine: 
Pologne
Genre: 
cuisine
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
City Interactive
Développeur: 
Fresh Chicken Studio
Date de sortie originale: 
2009
Support: 
cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Ce jeu n'est certes pas arrivé du Japon (ou de tout autre pays d'Asie), mais il a le droit d'être sur le site car il nous propose de cuisiner des sushis.
A la manière d'un Cooking Mama, vous pouvez donc confectionner des sushis, des makis, et autres spécialités japonaises. C'est bien simple. Vous choisissez une recette parmi beaucoup (déblocables au fur et à mesure) et vous suivez les consignes sous l'oeil avisé de votre professeur. Ainsi, vous coupez le poisson, étalez le riz, assaisonnez, etc. A vrai dire, c'est un peu la copie conforme du jeu dont je parlais plus haut. Rien d'innovant, à part peut-être la nécessité de refaire des ingrédients de base de temps en temps, comme le riz et le wasabi. Vous faites évidemment l'ensemble des manoeuvres avec le stylet et l'écran tactile. 

Le jeu vous propose aussi une encyclopédie du sushi, avec explications générales mais aussi très spécifiques des produits nippons. Pas très utile, mais assez instructif. Et ça donne terriblement faim.
A part ça, pas de mode multijoueurs, vous cuisinez tout seul dans votre coin. Un système de diplômes vous permet de grimper dans les échelons de l'art du sushi. En tout, quatre diplômes sont à décrocher. Il faut, dans ce mode, réussir d'une traite plusieurs recettes prises au hasard dans les recettes débloquées. Il vaut donc mieux que vous vous soyez entraînés avant.  

Graphiquement, je ne trouve pas ça très joli, c'est coloré mais c'est tout. Les personnages ressemblent à des pantins, c'est ça de confier du manga à des non-nippons ! Les effets sont par contre typiquement manga, comme les rayons de soleil jaunes et orange quand le maître est content.
Musicalement, ça prend vite la tête. C'est typé Japon, évidemment, mais ce n'est pas très beau. Par contre, chose marrante, le maître parle japonais, et plutôt bien, semble-t-il. ça permet une meilleure immersion dans le domaine. 

A savoir que si le jeu n'est pas encore sorti en Europe, la version US est multilingue et comprend le français.
Voilà, pas grand chose à dire de plus si ce n'est Itadakimasu ! ("bon appétit" en japonais)" 

DDG, le 21/01/10

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici