Univers des Super Mario Bros.

Super Mario Sunshine

Super Mario Sunshine

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, plates-formes, aventure
Console(s): 
Game Cube
Éditeur: 
Nintendo
Développeur: 
Nintendo
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2002
Support: 
mini DVD-rom
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Un jeu qui sent bon le sable chaud et les vagues ! Voici Mario, embarqué dans une nouvelle mission, où il devra nettoyer une île comme un bon éboueur.
Je sens déjà la question fatidique s'accrocher à vos langues : "on va devoir sauver Peach ?". Au départ, non, et puis après, oui, car changer les habitudes n'est pas bon pour notre petit plombier. Mais ce jeu, c'est quoi au fond ?
Et bien Mario, alors qu'il veut passer de bonnes vacances, se voit accuser de crimes qu'il n'a pas commis. En bonne poire qu'il est, il va réparer les dégâts qu'un autre a fait à sa place et va tenter de mettre la main sur l'auteur véritable des méfaits. Vous êtes munis d'un J.E.T, une espèce de gros pistolet à eau, qui vous permet de nettoyer les saletés et de vous défendre. Les autres modes de l'engin vous permettent aussi de voler quelques temps et d'aller très vite par la propulsion horizontale.
Vous parcourez une immense île en forme de dauphin, avec de multiples coins, chacun ayant plusieurs niveaux. Pour être plus précise, vous accédez à un monde spécial, genre la plaine avec les moulins à vent, et vous faites la mission qu'on vous propose. Quand celle-ci est finie, une autre la remplace, et ainsi de suite jusqu'à ce que vous ayez récupéré tous les soleils disponibles là-bas. Car oui, les soleils sont votre but premier. Au nombre de 250 (il me semble), vous allez galérer plus ou moins à les trouver, certains étant la récompense d'une mission et d'autres étant bien cachés. Vous pouvez par ailleurs avoir des soleils en ayant 10 pièces bleues, qui sont bien cachées aussi (il faut les échanger dans une boutique en ville). Les niveaux, ou plutôt les mondes, sont tous accessibles depuis la grande ville, là où vous retournez invariablement à chaque fois. Là-bas, vous avez tout ce dont vous avez besoin, ainsi que diverses quêtes et beaucoup de soleils et pièces cachées. Vous avez même Yoshi, qui se planque dans son oeuf quelque part, et il vous aidera si vous réussissez à le faire éclore. 

Graphiquement, c'est très joli et coloré, très lumineux, de plus en plus d'ailleurs. Je m'explique. Plus votre nombre de soleils récoltés augmente, plus la luminosité de l'île fait de même. Au bout d'un moment, ça piquera grave les yeux d'aller dehors. Ainsi, vous pourrez acheter des lunettes de soleil pour soulager vos rétines. Niveau couleurs, on a droit aux tons flashies et frais des tropiques, avec palmiers, fruits et mer turquoise. Le rendu de l'eau est d'ailleurs très bien maîtrisé, j'adore aller me baigner avec Mario dans la mer... La pollution est très bien faite aussi, on dirait de l'espèce de peinture visqueuse, très colorée, avec divers dégradés. Quand l'eau passe dessus pour la nettoyer, ça part comme ça partirait sans doute vraiment, je trouve ça bien fichu. La 3D est entière et bien gérée, la caméra est presque toujours judicieuse, et la prise en main est excellente. A ce niveau d'ailleurs, le livret du jeu est un très bon guide quand on débute.  

Musicalement, c'est très enjoué et festif, on a les ambiances typiques de bord de mer tropicale, avec ukulélé et compagnie. ça fout la pêche et vous jouez avec le sourire, même si votre tâche est de nettoyer les saloperies d'un autre.
Pour continuer niveau jouabilité, j'ai déjà dit que ça se prenait bien en main. Cependant, un petit temps d'adaptation est nécessaire pour ce qui est de la gestion des buses en marche, surtout celles qui vont en hauteur et à fond à l'horizontale. Savoir atterrir sur des mini-plates-formes quand t'es à 5 mètres au-dessus d'elles, ça nécessite de l'entraînement. Sinon, Mario 3D oblige, vous avez quelques petites énigmes pas très compliquées, l'hôtel étant le plus dur à mes yeux à ce niveau. Beaucoup d'éléments de plates-formes typiques sinon, genre miroirs, cordes suspendues, trampolines... Bref, c'est bien pour les réflexes, et en plus, le jeu est vaste.  

En bref, un très bon jeu de plates-formes, qui met un point d'honneur sur l'écologie et le nettoyage des côtes.  

DDG, le 24/10/09

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Super Mario Sunshine /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Super Mario Sunshine /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Super Mario Sunshine /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Super Mario Sunshine /  (Jeux vidéo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici