Univers des Street Fighter

Street Fighter Alpha: Warrior’s dream

Street Fighter Alpha: Warrior’s dream

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
baston
Console(s): 
Gameboy color, Saturn, PS1, Capcom Play System 2 (arcade) et PC (PS3 et PSP en console virtuelle)
Éditeur: 
Capcom
Développeur: 
Avalon Interactive (Virgin Interactive)
Date de sortie originale: 
1995
Date de sortie en France: 
1995 (arcade), 1997 (PS1), 1999 (GBC) puis de 2000 à 2008 pour les consoles virtuelles
Support: 
Cartouche / CD / téléchargement
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1 à 2 selon les supports
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
Déconseillé aux moins de 12 ans, (tout public pour la gameboy)

Test

Un jeu qui aurait pu ne pas être médiocre mais qui reste trop limité.
Une amie m'avait donné la cartouche de jeu pour Game Boy Color après que j'ai acheté Tekken Advance, donc j'ai eu un peu de mal à me plonger dans un jeu antérieur sur support moins évolué. C'était il y a plus de cinq ans, aujourd'hui je me replonge dans le jeu par curiosité car avant je n'avais jamais réussi à finir le jeu (même si je n'ai pas persévéré des masses). 

Voilà ce que nous propose ce titre: se battre avec une dizaine de personnages dans deux modes: les traditionnels modes arcade et training. Ce sont les deux modes de jeux les plus classiques et basiques où pour l'un, on dispute une série de combats contre plusieurs combattants différents et pour l'autre, on s'entraîne sur un personnage faisant office de mannequin. Ainsi, l'intérêt réside en la finition du jeu avec chacun des personnages puis la maîtrise de chaque personnages (comme dans tout jeu de combat de base). Et puis c'est tout, cela semble s'arrêter ici.
En général dans les jeux de combat, l'intérêt ne se trouve évidemment pas dans la finition du jeu en mode arcade car c'est l'affaire d'une vingtaine de minutes voire plus si le boss final est coriace, mais dans la maîtrise de chaque personnage et du contenu à débloquer. Ici il ne semble pas en avoir. J'ai fini le jeu deux fois avec Rose puis Guy et je n'ai pas obtenu grand chose. À la fin, il n'y a même pas de scène cinématique, on voit juste le portrait du personnage choisi pour terminer le jeu; un bref dialogue entre lui et M. Bison. Donc aucun scénario n'apparaît, alors qu'on devienne bien que chaque personnage a son histoire, mais non, nous sommes punis, pas le droit à une once de petite histoire, le jeu reste très froid. Viennent ensuite les crédits, puis les records. Il semble qu'on ne puisse enregistrer qu'un seul score alors que la liste en comporte cinq. J'ai vu sur le net que dans la version du jeu sur d'autres consoles, on peut débloquer M. Bison, Dan et un autre personnage (je ne sais plus qui), mais c'est avec une manip particulière des boutons qu'on peut le faire, via le choix "aléatoire" dans la liste des personnages, ce n'est même pas en ayant fini le jeu. Je ne sais pas ce qu'il en est pour la version gameboy mais ça m'étonnerait que cela diffère. On a donc fait rapidement le tour de l'étendue des possibilités fournies par le jeu.
Et le gameplay ne comporte rien d'exceptionnel qui puisse raviver l'intérêt du jeu. Bien que lorsque j'avais récupéré ce jeu, je n'eus point imaginé qu'un jeu de combat eût pu voir le jour sur gameboy color, j'en attendais tout de même plus. Si le nombre de personnages jouables demeure tout à fait convenable, leur nombre de mouvements et combos est très réduit. Ou du moins semble réduit car on n'a pas dans le menu du jeu la liste des mouvements pour chaque personnage (peut-être qu'elle figurait dans le livret du jeu), je n'ai eu que mon expérience du jeu et l'observation des ennemis pour en juger. On utilise A et B pour les coups de pieds et de poings (il est possible de changer l'utilisation des touches). Quelques prises possibles avec A ou B selon le personnage, même pas de combinaison A+B. Enfin, on remarque la jauge de pouvoir à trois niveaux qui permet de déclencher quelques coups très puissants, variant selon les personnages. Par exemple, Rose peut utiliser le combos *droite, bas et B* de manière beaucoup plus efficace, mais elle peut aussi son pouvoir pour augmenter fortement les dégâts de ses attaques corps à corps. Nous avons là un élément intéressant, mais je n'ai pas trop compris comment on l'utilise, il m'est arrivé de m'en servir pensant avoir trouvé la combine mais l'instant d'après, il me semblait que ce fûrent plutôt des coups de chance répétés. Encore une fois, dommage que la liste des coups ne soit pas disponible pour nous apprendre comment se servir de ces pouvoirs spéciaux. Cela aurait permis peut-être de découvrir plus de possibilités dans le maniement de chaque personnage.
C'est comme si le jeu en était resté à son premier jet sans avoir eu droit à des fignollements qui lui auraient donné bien plus de vie. On dirait une jeu de combat à échelle réduite ou une démo limite. C'est dommage parce que le jeu n'est pas mal fait, on peut bloquer sauter, frapper en haut en bas et les personnages comportent chacun leurs spécificités. En plus, je trouve que le jeu assez équilibré, il n'y a pas de personnage démesurément fort par rapport aux autres. Par ailleurs, taper n'importe comment sur les boutons ne sert à rien au vu du peu de combos possibles, il est nécessaire d'avoir un minimum de stratégie pour gagner puisque le peu de coups qu'on a, il faut les placer intelligement (afin de battre les derniers adversaires du mode arcades qui peuvent donner du fil à retordre). Graphiquement, le jeu est sympa aussi, je trouve qu'il exploite bien la capacités de la gameboy color.

Le seul reproche que j'aurais à formuler, c'est le manque de fluidité dans le mouvement des personnages, quelques images intermédiaires auraient permis que le jeu n'ait pas l'air sacadé par moment. Mais ce n'est pas dérangeant.
En revanche, niveau son c'est pas terrible du tout. Les bruitages sont très peu variés et et ne font ressortir aucune intensité dans l'action. Les musiques sont bof et finissent très vite par devenir un brouhaha agaçant, particulièrement lorsque l'on est coincé à un combat qu'on ne parvient à terminer. 

 

Bref, voilà un jeu qui semble fait à la va-vite alors qu'il n'est pas dépourvu de qualités pour autant. Mais on en trop rapidement fait le tour. Il n'y a même pas de mode deux joueurs via câble Link pour relancer l'intérêt du jeu dans cette version. Préférez donc celle sur les supports qui permettent de jouer à deux, ou alors préférez carrément un autre jeu de combat, rien que parmi la série des Street Fighter, je suis convaincue qu'il y a de bien meilleurs titres (sinon la saga n'aurait pas une telle notoriété). Pour la seule fois où j'ai pu jouer à un jeu Street Fighter, l'approche n'est pas des plus engageantes.

Hanoko, le 29/01/10

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de froggy25

Je confirme que ce n'est clairement pas le meilleur volet de la série... 

Je te conseille plutôt SF 3 3rd Strike sur Dreamcast, ou alors SF2 sur SNES

Portrait de Hanoko

N'ayant pas les plates-formes à disposition, je ne serai point en mesure de tester, dommage, ça m'aurait bien plu de connaître mieux la série.

Ninja Gaiden power :D

Vous êtes ici