Univers des Sonic

Sonic the Hedgehog

Sonic the Hedgehog

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Plates-formes, aventure
Console(s): 
Game Gear, Master System, Megadrive, Game Boy Advance
Éditeur: 
Sega
Développeur: 
Sonic Team
Date de sortie originale: 
1991
Date de sortie en France: 
1991
Support: 
Cartouche...
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Enfin un jeu cultissime sur le site ! Voici venir le tout premier Sonic, sorti sur nombre de plates-formes (et encore aujourd'hui via les nouvelles consoles). Je l'ai testé pour vous sur Game Gear.
Sonic c'est quoi ? Peu sont ceux qui l'ignorent. C'est un jeu de plates-formes où il faut allier agilité et vitesse grâce à un petit hérisson bleu. Vous parcourrez plusieurs niveaux d'une île, en montant toujours vers le château du terrible docteur Robotnik. Chaque niveau est divisé en plusieurs actes, toujours terminé par un boss (qui est toujours Robotnik mais usant de stratagèmes différents). On commence par les traditionnelles plaines puis on enchaîne avec le ponts, la jungle, etc. Les niveaux sont variés et colorés, chacun ayant leur spécificité. En exemple, le niveau du ponts propose un acte où le côté gauche de l'écran avance inexorablement, ce qui vous force à avancer assez vite. Autre exemple, dans la jungle, la plupart des actes se jouent en montant toujours plus haut. Divers monstres vous barrent plus ou moins la route, ils sont généralement semblables d'un niveau à l'autre (on retrouve toujours les sempiternels crabes). Enfin, le décor vous joue parfois des tours, avec des piques, des trous, des ressorts et autres plates-formes mobiles. En gros, il faut avoir des réflexes et être agile.  

Graphiquement, c'est très coloré, plutôt joli pour la console. De la 2D simpliste, avec cependant une bonne résolution des décors et des personnages.
A la fin de chaque acte, vous tournez un panneau qui vous délivre ou non l'accès au mode bonus. Ce mode, calqué sur les flippers avec bumpers et compagnie, vous permet d'obtenir vies supplémentaires et continue.
Enfin, une sorte de quête annexe est insérée dans le jeu. Vous devez récupérer des diamants très bien cachés dans les niveaux. Pour dire, je n'en ai jamais trouvé que trois dans tout le jeu.
D'une difficulté croissante, ce premier volet de la longue série est le plus simple à mes yeux. Cependant, à partir de la jungle, ça se complique de manière prodigieuse. Difficulté mal dosée, mais c'est pas grave, on aime quand même le jeu. Le système de récupération d'anneaux qui fait votre vie est assez traitre. Vous récupérez un tas d'anneaux, mais si vous vous faites touché, vous perdez tout et devenez donc très vulnérable. 100 anneaux équivaut à une vie supplémentaire. Les actes étant chronométrés, plus vous allez vite, plus vous récoltez de points à la fin. Si vous êtes trop lent, on vous pousse au train et au final, on vous fait perdre une vie. 

Musicalement, c'est répétitif mais pas énervant. Les thèmes varient suivant les niveaux et les actes (pour le boss notamment). Les bruitages sont sympa mais peu variés. Les monstres ne font généralement pas de bruit.  

En bref, un jeu culte qui se joue vite et bien, sans sauvegarde possible toutefois.  

Dragon de Givre, le 10/09/09

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici