Puzzle Quest : Challenge of the Warlords

Puzzle Quest : Challenge of the Warlords

Genre: 
Puzzle game / rpg
Console(s): 
NDS PSP PS2 Wii PSN XLA PC
Éditeur: 
D3 Publisher
Développeur: 
1st Playable Productions
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Support: 
Cartouche, CD, DVD-ROM...
Version: 
Française intégrale
Nombre de joueurs: 
2
Jouable en ligne: 
Oui
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Je tiens tout d'abord à préciser que j'ai essayé celui sur DS. Je ne peux donc vous parler des différences probables entre les plates-formes.
Puzzle Quest : Challenge of the Warlords est un jeu mêlant habilement jeu de rôle et puzzle. En effet, le jeu nous propose de suivre un scénario peu original mais sympathique tout de même, sur fond d'heroic fantasy, tout en résolvant les différents aspects des quêtes proposées en résolvant des puzzles. Enfin, résoudre serait un bien grand mot, il s'agit en fait de combattre ses ennemis à coups de combinaisons de gemmes, crânes et autres pièces d'or, présentés sur un grand damier.  

Graphiquement parlant, le jeu n'est pas ce que la console a vu de plus beau. En effet, mise à part la gigantesque carte tout en artwork et les avatars, c'est assez moche. Pas de fioritures inutiles, que ce soit pendant les petites scènes de présentation ou lors des phases de combat/puzzle. Notre héros (dont on choisit d'ailleurs la bouille, le nom et la classe parmi un choix respectable) est très mal représenté sur la carte, tout comme les monstres. On reconnait vaguement ce que c'est, mais on ne dira pas "ouah que c'est beau !".  

Musicalement, c'est répétitif, moyen, pas de quoi jouer avec le son. Les bruitages sont marrants, mais les musiques sont trop basiques pour être écoutables en boucle, surtout si le combat dure trois plombes.  

Au niveau de l'histoire, le jeu peut se vanter d'avoir quelque chose de long (très long) et de travaillé. C'est classique (un vilain pas gentil qui fait la guerre aux pas méchants) mais c'est assez bien ficelé et nombreux sont les rebondissements. Par ailleurs, la possibilité de choisir ses quêtes et de les régler comme on le veut (pas souvent mais quand même) rend le jeu sympa à suivre. Par contre, les trop nombreuses phases de dialogue alourdissent le concept, bien que certains soient assez drôles à lire (car oui, pas de dialogues oraux dans ce jeu).  

Les personnages sont globalement travaillés et charismatiques, certains sont vraiment jouissifs à suivre, comme le très sympathique troll glouton qui vous enverra souvent chercher des pierres précieuses pour son repas. Votre héros n'est pas muet (ce qui change de beaucoup de rpg) et n'a d'ailleurs pas sa langue dans sa poche. Un système de niveaux basique vous permet de le faire progresser dans sa profession (Druide, Chevalier, Guerrier ou Magicien) suivant plusieurs caractéristiques qui influeront sur le combat et lui permettront d'avoir divers sorts. Ceux-ci sont d'ailleurs très nombreux et agissent de différentes manières ; soit sur votre personnage en l'aidant, soit sur l'ennemi en l'handicapant, soit sur le plateau pour des effets bénéfiques pour vous, et maléfiques pour l'ennemi. Vous avez par ailleurs la possibilité de capturer des ennemis (après les avoir combattu trois fois je crois) pour les utiliser comme monture ou apprendre leurs sorts. Ainsi, les phases de combat/puzzle deviennent stratégiques, avec une part d'instinct et de chance.  

Notons aussi la possibilité d'avoir des compagnons de route (8 au total) qui vous offriront leurs services si vous allez dans la même direction qu'eux. Enfin, comme dans tout rpg qui se respecte, les objets qui équipent votre héros ont une grande influence sur le tout. Vous pouvez ainsi avoir la panoplie complète de l'aventurier, et même créer vos propres armes runiques, runes que vous devrez aller dérober à leurs gardiens. Vous pouvez enfin annexer toutes les cités que vous visiterez, après un âpre combat, bien évidemment. Cette annexion vous permettra de récupérer de l'or à chacune de vos visites dans vos bastions mais aussi de disposer de tous les avantages des cités, c'est à dire l'apprentissage des sorts de monstres capturés, l'entraînement des montures ou encore la forge de nouvelles armes. Les cités ont par ailleurs la possibilité de se rebeller, auquel cas vous devrez les recombattre.  

En définitive, un jeu original mêlant rpg et puzzle, le tout dans un souci du détail vraiment jouissif." 

Dragon de Givre, le 24/12/08

Retrouvez sa suite Puzzle Quest : Galactrix.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici