Univers des Pokémon

Pokémon Quest

Pokémon Quest

Titre original: 
Pokémon Quest
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Aventure, RPG, Free to play
Console(s): 
Android, iOS, Switch
Éditeur: 
The Pokémon Company (Nintendo)
Développeur: 
Game Freak
Date de sortie originale: 
2018
Date de sortie en France: 
2018
Support: 
Dématérialisé
Version: 
Française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Oui
Prix: 
Gratuit (achats possibles en jeu)
Public conseillé: 
+3 ans

Test

"Armée de ma Switch, j'ai téléchargé au hasard ce petit jeu gratuit sur le Nintendo Store. Disponible sur Android et iOS, ce petit jeu vous fera passer un peu de bon temps sans vous prendre le chou, dans l'univers très coloré de Pokémon.

En fait, ce jeu pourrait être le fruit de l'union de Pokémon et Minecraft. Nos chères petites créatures, issues pour le moment de la première génération, sont représentées ici de façon cubique, à la manière du célèbre Sandbox de Microsoft. Cela donne donc au jeu une patte graphique particulière, mignonne et pétillante.

Pour ce qui est du gameplay, c'est très basique : vous choisissez 3 bestioles parmi celles que vous avez déjà réussi à attirer avec de la bouffe et vous les envoyez combattre dans différents niveaux, déblocables au fur et à mesure que la puissance de votre équipe augmente. Vous ne pouvez pas vous déplacer librement dans le niveau, vos créatures se dirigent automatiquement vers les ennemis les plus proches. Vous appuyez quand vous le pouvez et le voulez sur leurs boutons d'attaques spéciales, et basta. Vous pouvez même enclencher le mode automatique et taper une fiche pour ShoShoSein en même temps... Réussir un niveau vous permet d'augmenter le niveau de vos bestioles, de les faire évoluer, mais aussi de récupérer des gemmes à leur équiper pour augmenter leurs statistiques. Vous récupérez également des ingrédients pour cuisiner et attirer de nouveaux Pokémon dans votre base.

Oui, le jeu est très simple, mais il a un côté addictif comme beaucoup de free to play. On a envie de savoir quelle nouvelle créature on va attirer avec notre petit plat fraîchement concocté, on a envie de savoir à quoi ressemblent les niveaux suivants (même en soit les décors sont toujours les mêmes, avec des swap colors éventuellement) et à quoi ressemblent les autres Pokémon en version cubique.

Concernant l'aspect payant, il vous permet surtout d'acheter de la monnaie du jeu, permettant d'acheter des décors donnant des bonus passifs, de nouvelles unités d'énergie pour jouer davantage, ou plus de place dans vos inventaires. Ce n'est absolument pas essentiel pour passer un peu de bon temps, la monnaie du jeu tombe assez facilement avec les quêtes principales et secondaires qu'on vous propose.

Pour revenir sur la cuisine, vous pouvez concocter des plats selon un certain nombre d'ingrédients que vous décidez de mixer ou non. Vous débloquez au fur et à mesure de nouveaux chaudrons permettant d'attirer des Pokémon de plus en plus forts et rares. Le nombre d'ingrédients nécessaires monte en conséquence, bien sûr. Une fois votre recette lancée sur le feu, il vous faudra attendre un certain nombre de niveaux pour la goûter, ou payer avec de la monnaie du jeu.

Les musiques du jeu sont très sympa, punchy et rigolotes. Les bruitages sont ceux des Pokémon qu'on connaît.

Si seuls les Pokémon de la première génération sont disponibles, les shiny, ces Pokémon rares avec un swap color, sont présents. Ils apparaissent au bord de votre marmite de façon aléatoire. Autre fait rigolo, les Pokémon que vous avez font leur vie sur votre camp, et font parfois des combats, des pyramides... auxquels vous pouvez seulement assister.

Pour revenir sur le gameplay, vous pouvez entraîner vos Pokémon en en sacrifiant d'autres, idem pour augmenter les compétences. Ces dernières semblent aléatoires (en fonction du type quand même) et diffèrent d'un Pokémon à l'autre ; j'ai eu plusieurs Pokémon de la même espèce avec des compétences et des statistiques de base différentes.

En bref, un petit jeu gratuit de chez Nintendo qui plaira aux fans des Pokémon et des jeux sans prise de tête.

DDG, le 23/11/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici