Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations

Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Point n' click
Console(s): 
Nintendo DS, Xbox One, Playstation4, Nintendo Switch et PC
Éditeur: 
Capcom
Développeur: 
Capcom
Date de sortie originale: 
23 janvier 2004 (GBA) - 23 août 2007 (DS)
Date de sortie en France: 
3 octobre 2008 (DS) - 2019 (Xbox One, Playstation4, Nintendo Switch et PC)
Support: 
Cartouche, dématérialisé
Version: 
européenne
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
40€ neuf
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations continue l'histoire de Phoenix Wright: Ace Attorney - Justice for all à travers cinq nouvelles enquêtes toutes autant intéressantes. Cette fois-ci, aucune nouveauté technique, ni nouvelle capacité pour notre héros. Cette fois-ci, Capcom a misé entièrement sur le scénario, et on n'est pas déçu! 

«Un instant! J'ai pas compris là, c'est normal que je joue une femme là?» 

Vous ne la reconnaissez pas? Souvenez vous, dans le premier épisode, Phoenix avait avoué qu'il avait été accusé de meurtre quelques années auparavant, et Mia Fey, devenu par la suite son mentor, l'avait acquitté. Vous allez vivre ce fameux procès, et découvrir qui était le véritable assassin qui a fait accuser notre ami. 

Venons en au nouveau personnage très important: Godot. Ce nouveau procureur masqué, clairement drogué au café, arrive dans le but de vaincre Phoenix Wright. Il prétend n'avoir perdu aucun procès en tant que procureur, mais avouera aussi en être en réalité à son premier procès.  

Ça promet lors des procès!

 

Tout comme son prédécesseur Phoenix Wright: Ace Attorney - Justice for all, il vous faudra malheureusement avoir impérativement joué aux épisodes précédents pour comprendre l'histoire de ce nouvel opus, dont la trame principale se conclura définitivement lors du dernier chapitre. Mais quand on est fan, on compte pas! Toutefois, et pour notre plus grand bonheur, la traduction a été revue! Fini les fautes de syntaxe monstrueuses toutes les deux interventions! Le jeu redevient à nouveau agréable à lire, et même s'ils en restent quelques unes, elles sont beaucoup moins nombreuses qu'avant. 

En conclusion, vous allez certainement avoir besoin du café de Godot pour terminer la série originale (qui s'arrête ici sur la première édition GBA) afin de comprendre le scénario complexe mais génial. Sans ses défauts du second épisode, il est considéré par la majorité des fans comme le meilleur épisode de la série.  

Kosnyru le 20/08/09

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations /  (Jeux vidéo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici