Univers des Persona

Persona 4: Arena

Persona 4: Arena

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
baston
Console(s): 
PS3, XBOX 360, arcade
Éditeur: 
Atlus
Développeur: 
Arc System Works
Date de sortie originale: 
2012 (le 2 août)
Date de sortie en France: 
mai 2013
Support: 
B-RD (PlayStation 3) DVD (XBOX 360), borne d'arcade
Version: 
Anglaise
Nombre de joueurs: 
1 à 2
Jouable en ligne: 
Oui
Prix: 
Environ 10 euros en occasion
Public conseillé: 
12 ans et plus

Test

La série des jeux vidéo Persona fait partie d'une grande saga vidéoludique qui a eu beaucoup de succès au Japon depuis plus de vingt ans. Mais elle reste très peu connue à l'international, notamment chez nous. Quelques jeux de la série sont sortis en Europe, sans vraiment faire la une dans le monde des gamers. Moi-même je ne connais pas grand-chose de cette série, bien que j'en aie vu beaucoup de visuels sur la toile. Le jeu en question par lequel j'aborde la série est aussi particulier, car il s'agit plus ou moins d'un spin-off du jeu de rôle Persona 4 en version baston ici. 

On retrouve plusieurs personnages de la série principale pour s'affronter dans des combats fous-furieux. Le jeu nous en met plein la vue par ses graphismes colorés et frénétiques. Ce jeu reprend le style de la série principale très orienté manga (si je peux me permettre une telle expression) pour l'adapter en jeu de combat 2D. On appréciera grandement le soin apporté aux personnages, leur animation ainsi qu'au détail des décors. Le jeu fait preuve d'une très grande dynamique, quant à tous les effets visuels qui accompagnent les mouvements des personnages pour intensifier à l'écran l'action. Le tout reste assez lisible et fluide.
Pour orchestrer ces affrontements, nous avons droit à des personnages tous variés aussi bien dans le character design que la manière de combattre. La particularité demeure la possibilité d'invoquer, un Persona, sorte d'esprit que possède chaque personnage, qui n'est pas sans rappeler les Stands de JoJo's Bizarre Adventure.

 Ceux-ci permettent d'utiliser d'impressionnants pouvoirs qui claquent bien à l'écran et peuvent être dévastateurs. Les combats ne manquent pas d'humour non plus car certains personnages (tels que Kanji Tatsumi qui donne des coups de chaise) ont des coups très drôles et saugrenus. 

Pour ne rien gâcher à sa jouabilité, la prise en main est très simple, ce qui permet a casual gamer de pouvoir très vite s'amuser avec ce jeu. Il est jouable à deux en local comme tout jeu de combat qui se respecte, ou online pour ceux qui veulent affronter d'autres gens dans le monde.
Toutefois, Persona 4: Arena se révèle assez limité. Déjà, de nos jours un jeu de combat avec seulement treize personnages, ça fait très peu. Certes, Persona n'est pas au départ une série de jeu de combat, donc on pourrait pardonner ça mais je suis sûre qu'elle comporte d'autres personnages qui auraient pu potentiellement prendre part au casting. Pour ne pas aider, il se trouve aussi que le nombre de combos des personnages n'est pas très élevé. Ce n'est donc pas très technique et l'expert aura vite fait le tour des capacités des personnages. De plus, certains personnages sont clairement plus intéressants à jouer que d'autres. Ce manque d'équilibre est un défaut courant dans les jeux de combats mais qui se compense souvent par la quantité de personnages qui assure une bonne diversité. Je n'ai pas testé le mode histoire mais le jeu ne semble pas avoir une grande durée de vie. Toutefois, il est probablement très intéressants pour les fans qui découvriront probablement d'autres aspects des protagonistes, pas montrés dans les jeux principaux. 

 

Persona 4: Arena est une bonne petite surprise pour les fans de la saga qui pourront jouer autrement avec les personnages qu'ils connaissent. Pour les neophytes, ce jeu reste sympathique à faire de temps en temps entre amis. Il est très soigné visuellement mais les joueurs un peu exigeants préfèreront sûrement se tourner vers ses concurrents direct comme les Guilty Gear ou Blazblue: Calamity Trigger, car la durée de vie est limitée. 

Hanoko, jeu testé il y a quelques années sur PS3, le 22/03/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici