P.T.

P.T.

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Survival Horror
Console(s): 
PS4
Éditeur: 
Kojima Productions
Développeur: 
Kojima Productions
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2014
Support: 
téléchargement
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
18 ans et plus

Test

Lors de l'E3 2014, Sony a piqué au vif les joueurs en leur conseillant de télécharger une démo au curieux nom de « P.T ». Ces deux lettres veulent dire « Playable Teaser ». Après avoir téléchargé cette curieuse démo et avoir lancé le jeu, une chose apparait évidente : ce jeu ne va pas être une histoire gentille dans le doux monde des Bisounours. 

 

C'est aussi parfois crade… Et encore, vous n'avez pas entendu les sons qui accompagnent cela.

Le joueur se réveille dans une pièce sombre, se relève péniblement, puis franchi une porte ouvrant sur un couloir étroit et éclairé. Ce couloir est la particularité de cette démo. Le joueur va passer son temps à traverser ce couloir encore et encore, jusqu'à trouver la sortie. Lors du premier passage, il n'y a pas de musique, juste une radio allumée racontant le meurtre d'une famille commis par le père. Si ce n'était pas encore clair, il semble évident maintenant que cette démo est celle d'un jeu d'horreur. En effet, dès la deuxième boucle, des choses étranges et effrayantes se produisent comme la porte qui termine la boucle se refermant toute seule tandis qu'un grincement annonce l'ouverture d'une autre porte. Et croyez-moi, ce n'est qu'un début !  

 

 C'est joli et flippant à la fois… Brr.

Déjà, la première chose à noter est que les graphismes sont vraiment jolis. Ensuite, les effets sonores sont excellents et je pèse mes mots. Une des choses qui me dérange dans des survival horror, c'est qu'ils ne me font pas peur. Le dernier jeu qui m'a fait un peu sursauté était Silent Hill 2, et ça remonte à très longtemps ! Les jeux actuels se focalisent sur du « jump scared » ou des images trash. P.T., lui, a une ambiance sonore malsaine, pesante qui fait peur juste avec ça. En plus de ça, la mise en scène est très efficace et effrayante. Par exemple, très tôt dans la démo alors que l'on vient de tourner dans le couloir, une silhouette pas commode apparait avec des bruits bien flippant comme il faut et la lumière s'éteint. Maintenant, il faut traverser le couloir et passé là où se situait cette silhouette. Emotions fortes garanties ! 

 

Oserez-vous vous diriger vers cette apparition lorsque la lumière s'éteindra ?

 

En plus de son côté impressionnant de par la technique et la bande son, P.T. propose une énigme très difficile et illogique (pas d'indication, un peu aléatoire) pour pouvoir sortir de cette maison. Et enfin, après avoir réussi à sortir (merci Google), quelques surprises se succèdent. On découvre que P.T. est un jeu estampillé Konami (on ne le sait pas avant), qu'il est coréalisé par Hideo Kojima himself et Guillermo Del Toro (le labyrinthe de Pan), le personnage que l'on incarnait avait les traits de Norman Reedus, probablement l'acteur de la série The Walking Dead le plus apprécié (Daryl). Et enfin, des notes de musique bien connu résonnent et nous fait nous rendre compte que l'on vient de jouer à la démo de… *roulement de tambou*… Silent Hills, rien que ça ! Et vu la qualité de la bande son, on peut supposer que le grand Akira Yamaoka est aussi de la partie ! Ça laisse rêveur….  

 

Daryl ?! o_o… Cool !!

 

Que dire de plus. P.T. est probablement l'expérience vidéo ludique qui m'a fait le plus flippé. Je me suis surpris à mettre le jeu sur pause parce que l'ambiance était pesante. J'ai aussi tellement été absorbé par cette démo que lorsque mon téléphone s'est mis à vibrer, j'ai sursauté (merci Dragon de Givre… <_<)…. La dernière fois que cela m'était arrivé dans un jeu, c'était dans Silent Hill 2. P.T. s'annonce extraordinaire ! Par contre, si vous êtes du genre à avoir facilement peur, passez votre chemin, vous allez mourir de peur autrement. 

Par Seraphim, le 13/02/15.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici