Otogi Myth of Demons

Otogi Myth of Demons

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action
Console(s): 
Xbox
Éditeur: 
Sega
Développeur: 
From Software
Date de sortie originale: 
2002 (12 Décembre)
Date de sortie en France: 
2003 (5 Septembre)
Support: 
DVD
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
40€
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

Pour qualifier ce jeu, ji drai que c'est un jeu pour les bourrins mais raffiné. Nous incarnons un héros plein de grâce dont le but est de faire de la casse! En gros, un assez bon jeu qui pourra satisfaire les amateurs d'action.

Le jeu se constitue en différents stages ou étapes qui se font chacun d'un coup, les sauvegardes n'étant possibles qu'entre chaque étape. Plus courts que des niveaux, ils sont des missions juxtaposées où il faut la plupart du temps exterminer le mal régnant dans les lieux visités par Raikoh. Si Otogi ressemble à un pur jeu d'action au premier abord, il èle aussi des possibilités empruntées à un autre genre: notre héros évolue, accroit sa puissance d'une étape à l'autre, tel un personnage de RPG qui gagne en niveau.

Ensuite, le gameplay se fonde essentiellement sur la jauge de pouvoir magique du héros. Elle permet d'un côté de récupérer autimatiquement de la vie et de l'autre d'utiliser la magie. Mais l'avoir vide est synonyme de mort proche. En effet si elle s'assèche complètement, la vie du héros se consûme d'elle-même. Ainsi il est essentiel de tuer des démons si l'on veut pouvoir survivre et compléter chaque étape. C'est là toute la difficulté du jeu qui ne laisse pas libre de se balader à sa convenance et de choisir son rythme d'avancée, il faut toujours faire attention à sa jauge de magie et se dépécher.
Je trouve ce sytème de jeu assez bien trouvé et original, les jauges de vie n'étant plus le point central à surveiller en priorité dans le jeu. Beaucoup d'étapes qui ont l'air simples au départ se montrent vite moins évidentes quand on arrive au bout mais que notre réserve magique est épuisée. D'autant que les objets permettant de restaurer son pouvoir magique sont rares et parfois même, il nous manque des ennemis à tuer pour se revigorer. Il ne s'agit donc pas de traîner pendant les missions. Heureusement, elles ne sont pas toutes aussi corsées, certaines regorgent de démons et ça nous fait un bon défouloir sans avoir besoin de se soucier de son pouvoir magique.

En règle générale, les étapes ne sont pas très difficiles à boucler. Bien sûr certaines nécessitent plus d'assiduité à finir que d'autres, il faut bien que le jeu donne un peu de fil à retordre pour ne pas ennuyer le joueur. Néanmoins, pas mal de missions sont plus rébarbatives qu'autre chose. Certaines étapes assez longues qui se concluent par un boss un tantinet difficile peuvent durer assez longtemps, surtout si on essaie de finir l'étape avec les meilleures stats possibles. Petite description de la chose: une fois une étape bouclée, les résultats sont annoncés, c'est là qu'on voit l'expérience et les objets gagnés, ainsi que l'évaluation de la destruction d'éléments du décors dont plusieurs contiennent des esprits enfermés. Pour résumer, plus vous faites de ravages dans une étape, plus vos stats sont bonnes. Donc le but est de tuer tout ce qui bouge et de détruire tout ce qu'on peut. Et quand on essaie de le faire un maximum ça peut rendre les missions très fastidieuses. En outre, il y a quelques missions où j'ai passé tout mon temps à tout péter autour de moi pour obtenir la meilleure note mais c'était impossible compte-tenu qu'il faut aussi tuer les démons présents, le but initial quoi, tandis que que notre pouvoir file à tir-d'aile.

Toutefois, heureusement les missions de ce style sont bien alternées avec des missions plus cool afin de se lâcher davantage, rendant l'ensemble de l'aventure plus fluide. Le jeu ne propose pas un challenge trop élevé qui pourrait décourager, mais le minimum nous est fourni pour nous donner envie de s'appliquer à arriver au bout. 

 

Par ailleurs, je n'ai pas relevé de gros problème dans le jeu.
La prise en main n'est pas très compliquée, le héros est assez maniable. Au début on peut être un peu déstabilisé par ses grands sauts très aériens mais on s'habitue. Les combos ne sont pas difficiles à sortir, ils résident principalement à appuyer plus ou moins de fois sur B pour une attaque légère et à conclure avec Y pour une attaque lourde. Les combaisons de touches sont toujours les mêmes, mais le résultat varie selon l'arme utilisée. Ainsi les combos sont simples à réaliser et les différentes armes apportent la variété nécessaire.
La caméra est assez bien paramétrée, parfois elle est un peu lente par rapport au héros, mais rien de très gênant. Je trouve très agréable d'avoir placé les indicateurs de pouvoir et de vie dans le coin inférieur droit, facilitant largement la vue. La seule chose qui peut vraiment nous entraver la vue sont des restes du décors que l'on a détruit, parfois ils nous cachent complètement l'image, mais ça reste gérable. Les graphismes sont assez chouettes et hauts en couleur. Certains manquent un peu de complexité mais cela demeure mineur comme défaut. Les différentes ambiances rendent le jeu assez unique et marquant visuellement.

Ce que m'a le plus ennuyée en revanche c'est l'atmosphère sonore. Si la musique très brève d'accueil du jeu est jolie, le reste est quasiment nul. On a le droit à certains bruitages ou ambiances qui rendent certaines missions lassantes voire qui tapent sur les nerfs. J'ai rarement joué au jeu sans écouter la musique à côté alors qu'il est presque indispensable dans d'autres jeux de s'immerger complètement dedans.
Puis, ne vous attendez pas à du grand scénario. On a quelques scènes cinématiques, la princesse nous tape pas mal la causette, mais franchement rien d'essentiel. Donc c'est pas plus mal, pour ceux qui ont du mal avec l'anglais, sachez que vous ne loupez pas grand chose à ne pas comprendre les dialogues. L'aspect mythologie et légende est très appréciable mais c'est tout ce que l'on retiendra.
Pour terminer ce tour d'horizon, il n'y a presque pas de contenu débloquable, tout est concentré dans l'aventure principale. Une vingtaine d'heures est suffisante pour terminer, en comptant plus ou moins les essais ratés, c'est déjà ça me direz-vous. Quand on a terminé, on a la possibilité de recommencer la jeu avec tout ce qui a été acquis la première fois comme équipement et expérience. Du coup c'est assez reposant de se balader dans des étapes qui pouvaient avoir posé problème tantôt. Mais ça reste limité comme récompense finale. 

 

Voilà, je pense avoir dis à peu près tout ce que j'avais en tête. À retenir: un bon jeu d'action très stylé qui défoule pas mal mais dont on a fait assez rapidement le tour sauf si on tente de finir toutes les étapes avec les stats au maximum.

Hanoko, le 15/04/09

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Otogi Myth of Demons /  (Jeux vidéo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici