Metal Gear Solid 3: Snake Eater

Metal Gear Solid 3: Snake Eater

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Infiltration
Console(s): 
PlayStation 2
Éditeur: 
Konami
Développeur: 
Konami
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2005
Support: 
DVD-rom
Version: 
Voix anglaises, textes français
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
16+

Test

Hideo Kojima signe ici son troisième chef d'oeuvre en le nom de Metal Gear Solid 3. D'après moi, c'est le meilleur des trois Metal Gear Solid. La jouabilité, pas assez retouchée par rapport au deux, fera qu'on ne s'y reconnaitra pas trop au début (notamment en l'absence de radar) mais il est impossible de se perdre (à moins de n'avoir vraiment aucun sens de l'orientation), seuls les gardes pourront être parfois plus difficile à surprendre.
D'ailleurs, bien que très critiqué, je n'ai pas trouvé le gameplay aussi mauvais que ça. Et puis la caméra, même si elle n'est pas manuelle, gêne parfois, mais il suffit d'un petit R1 pour se mettre en vue à la première personne. Notons qu'une fois dans cette position Snake, ne peut pas se déplacer, d'où une rigidité du personnage parfois ennuyeuse en cas d'ennemis trop nombreux à l'écran. 
Malgré ces quelques défauts, qui ne limitent vraiment pas l'action, il n'y a rien à redire! Certains jouent aux jeux vidéos pour se défouler, d'autres pour faire passer le temps, moi pour suivre un bon scénario ! D'où ma préférence pour les jeux de rôle. Ici, le scénario est EXEMPLAIRE, magnifique, resplendissant, touchant, profond, et comme tout bon MGS, il laisse sur notre faim !! Dans le bon sens du terme bien entendu, une fois le jeu fini, on ne veut plus qu'une chose : une suite !! 
Les cinématiques sont nombreuses (plus de la moitié du jeu) et très bien représentées (comme d'habitude) ! Les phases de jeu sont variées, on ne s'ennuie à aucun moment (pas comme dans le 2 où certaines missions devenaient vraiment chiantes, pas de leur concept, mais du fait qu'on était toujours cloitré dans le même environnement, même si les plateaux changeaient). Toute cette beauté technique est accompagnée d'une beauté visuelle ! Le jeu est beauuuuuuuu !! Même si des effets de floue accompagnent certaines cinématiques (aliasing) (que l'on retrouve rarement dans les séquences de jeu, qui sont très fluides) on aime, et on aime encore. La PS2 crache tout ce qu'elle a dans son bide pour nous livrer l'arme ultime, l'un des meilleurs jeux auquel j'ai pu jouer dans ma vie, si ce n'est le meilleur.
La bande son aussi est excellente. Elle est composée par H.Gregson Williamson, qui avait aussi signé la composition de MGS 2. Les bruitages sont bien retranscrit, on sait quand on est dans une scène d'action ou une scène amoureuse (et oui il y en a !!). La musique principale du jeu, est un peu pompée sur James Bond, et fait année 60 (c'est normal le jeu se déroule dans cette période). Au départ elle ne me plaisait pas trop, puis j'ai entendu Hideo Kojima dire qu'il avait volontairement pompé sur 007 et tout d'un coup elle m'a plu. =)
Sinon pour la durée de vie, elle pourra vous paraitre assez courte (une quinzaine d'heure pour le scénario principal + quelques heures pour les bonus comme le jeu de tire avec les singes) mais je vous le redis, c'est le scénario qui compte et qui TUE d'ailleurs !
Bon j'en ai marre de vous dire que c'est un bon jeu, que c'est le meilleur jeu de la PS2, qu'il serait con de passer à côté et tout ça, alors je me barre et je vous dis BON JEU ! =) 

Mika, le 19/03/2005

 

Mika

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici