Mario et Sonic aux Jeux Olympiques

Mario et Sonic aux Jeux Olympiques

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Sport, party-game
Console(s): 
Wii, Nintendo DS
Éditeur: 
Nintendo, Sega
Développeur: 
Nintendo, Sega
Date de sortie originale: 
Wii: 22 novembre 2007 / DS: 17 janvier 2008
Date de sortie en France: 
Wii: 23 novembre 2007 / DS: 8 février 2008
Support: 
Disque optique (Wii) Cartouche (DS)
Version: 
française (sauf voix des personnages en anglais)
Nombre de joueurs: 
1 à 4
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
15€
Public conseillé: 
3 ans et plus

Test

Mario et Sonic ont toujours été deux grands rivaux dans le monde du jeu vidéo. Ces deux sagas de jeux mettaient en rivalité Nintendo et Sega, qui avaient chacune leur console à l'époque. Quand Sega a arrêter la commercialisation de toute console, il fallait trouver une solution pour continuer de faire vivre l'aventure du hérisson bleu. L'éditeur a d'abord commencé à sortir des jeux sur les autres consoles. Puis, ironie du sort, un partenariat inédit entre Nintendo et Sega. Je ne connais pas détails qui ont donné naissance à cet alliance mais il en a résulté ce jeu, Mario et Sonic aux jeux Olympiques, le tout premier cross-over entre l'univers de Mario et Sonic. Un jeu sorti à l'occasion des J.O. de Pékin qui a été autorisé officiellement. 

Mario et Sonic aux jeux Olympiques est un jeu semblable à un party-game. Chaque discipline olympique se joue comme un mini-jeu avec son gameplay différent. Il repose sur des combinaisons de touches et de mouvements de la manette de Wii qui reproduisent des déplacements et action des sportifs. Le jeu est bien fait dans l'ensemble, on retrouve des sensations qui s'apparentent au sport joué virtuellement, dont certains qui pourront vous donner des courbatures aux bras ;). Cependant, certains sont plus hasardeux que d'autres, comme le lancer de javelot. 

 

C'est assez rigolo de voir les personnages emblématiques des deux saga transposés dans un monde normal à faire du sport. De plus, chaque personnage a ses caractéristiques qui lui permettront d'avoir des avantages dans certains sports. C'est une bonne idée, assez logique mais en terme de gameplay, ça peut d'office faire perdre un joueur quand il tombe sur n sport dans lequel son personnage choisi n'excelle pas. 

Quand on commence, toutes les disciplines sportives ne sont pas encore accessibles, il faut les débloquer en réussissant des épreuves. Je n'ai pas testé en mode solo, mais cela donne une assez bonne jouabilité. Toutefois, comme la plupart des party games, ce genre de jeu a surtout de l'intérêt à être joué à plusieurs en compétition. C'est sympa à jouer, tout le monde pourra trouver des jeux qui lui plaira, mais personnellement, je n'y jouerais pas plus qu'occasionnellement, je pense qu'on peut se lasser vite malgré la variété des jeux. Il semble d'ailleurs que les sports d'équipe soient absents de la liste, j'imagine que ça aurait été trop compliqué de les inclure (d'autant qu'en général, les jeux en sport d'équipe font l'objet d'un jeu vidéo complet pour eux). 

On nous replace parfaitement dans l'ambiance des Jeux Olympiques en propulsant les personnages dans des stades et terrains réalistes avec une foule en délire là pour acclamer ses sportifs. Les graphismes sont simples, le style de Sonic et de Mario se marie assez bien et le rendu est sympa. Après, ça ne casse pas des briques, c'est du Mario classique quoi. Les musiques peuvent se révéler assez agaçantes par moment, on a vu mieux, pour le coup j'aurais bien aimé que le jeu penche plus vers le côté Sonic qui a généralement des OST sympa (pour ce que j'en ai entendu). 

Mario et Sonic aux jeux Olympiques, une idée de jeu très bonne et au résultat assez sympa. Néanmoins, je ne classerais pas parmi les incontournables deux deux licences combinées ici. Je me demande aussi si le but de ce jeu n'était pas avant tout commercial. C'était là l'occasion parfaite de faire de la pub à Pékin pour ses Jeux Olympiques de 2008, un an après la sortie du jeu donc. 

Hanoko, jeu testé sur Wii, le 05/01/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici