Kingdom Hearts : Chain of Memories

Kingdom Hearts : Chain of Memories

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action RPG
Console(s): 
Game Boy Advance
Éditeur: 
Nintendo
Développeur: 
Square Enix
Date de sortie originale: 
11/11/2004
Date de sortie en France: 
06/05/2005
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1-2 avec cable link
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
40euros
Public conseillé: 
Tout public

Test

 

Graphiquement, d'après les screens qu'on a pu voir, ce jeu a l'air d'être le plus beau jeu existant sur Game Boy Advance. D'après les sites et magazines spécialisés c'est une bombe de jeu, donc normalement vous devriez aimer sans problème, mais quand j'y jouerai je vous en donnerai mon propre avis ! 

Mika, le 07/05/2005

Voilà, j'ai joué au jeu, et je l'ai terminé !
Et que dire ? Si ce n'est confirmer ce que je disais il y a quelques mois en voyant les screens sur le net et dans les mags, le jeu est très beau !
La Game Boy Advance donne tout ce qu'elle a dans le ventre pour nous refourguer des graphismes impeccables, fins, colorés et détaillés. 

L'univers de Disney est retranscrit avec d'autant plus de réalisme, qu'on apprécie pleinement de redécouvrir chacun des mondes avec ses héros, ses vilains, ses personnages secondaires etc...  

 

 

 

 

La quête, même si elle se veut être personnelle, avec des mondes que l'on choisit nous-même de visiter, est en fait assez linéaire dans le sens où l'on trouvera dans les périodes courtes entre les voyages, les mêmes histoires, quelque soit l'endroit visité plus tôt.
Les développeurs s'en tirent bien, car le scénario appuie ces passages qui parfois semblent flous. En effet, Sora, Donald et Dingo oublient tout au fur et à mesure qu'ils avancent dans le château (chaque pièce du château est un nouveau monde, ou presque ^^), donc ils ne se souviennent pas de l'endroit dans lequel ils étaient juste avant, ce qui permet de faire avancer le scénario sans inquiétude... 

 

 

 

Bref, l'histoire est vraiment intéressante. On apprend l'existence d'une quatrième enfant avec qui Sora, Kairi et Riku étaient inséparables enfant. Puis on a encore les sans-coeurs, les méchants capuchonnés de l'Organisation. Les combats sont rythmés, et s'appuient désormais sur un système de carte. On peut alors élaborer sa stratégie en fonction des ennemis que l'on va attaquer. Il devient alors facile d'associer des cartes Keyblade à des cartes Magies ou Soin. Appeler des compagnons comme Simba du Roi Lion, ou Cloud pour nous aider sont choses aisées. Seulement j'avoue avoir pris l'importance de cette stratégie qu'au bout de pas mal d'heures de jeu (dans le monde de Pinocchio, quand on doit battre plein de sans-coeurs d'affilée pour se faire cracher du ventre de Monstro la baleine, ça m'a soulé...). 

Enfin, il n'en reste pas moins que la durée de vie est conséquente pour un Action-RPG. J'ai volontairement laissé les salles secondaires de côté, pour me les retaper une fois le jeu terminé. En plus on peut refaire le jeu avec Riku une fois qu'on l'a fini avec Sora, donc ça assure pas mal d'heures sympatoches ! 

Un excellent jeu, qui m'a vraiment pris, malgré certains passages répétitifs!!! 

Mika, le 22/11/2005

Mika

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici