Happy Bakery

Happy Bakery

Genre: 
cuisine
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
Gamebridge
Développeur: 
Starfish
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2009
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Je me demande pourquoi je m'échine à tester des jeux pour très jeunes enfants. Enfin bon, j'y suis, j'y reste. 

Ainsi donc, vous devez aider une jeune boulangère et une espèce de boule de pâte vivante à faire des tas de sortes de pains. Pour cela, vous devez dénicher les fées de pain cachées dans le Royaume du Pain. Ces fées ne sont guère compliquées à trouver, il suffit de leur cliquer dessus si vous les voyez sur un des écrans. Ensuite, vient la confection du pain. A chaque fois, vous commencez par faire la pâte, toujours la même. Puis vous faites la recette spécifique en elle-même. Tout est extrêmement simple, il suffit souvent de donner un coup de stylet pour réussir la tâche. Contrairement à Cooking Mama, les recettes sont simples, je suis sûre que ce n'est même pas la moitié de tout ce qu'il faut vraiment faire pour obtenir le type de pain en question. Mais bon, le public visé a moins de 8 ans. Le nombre de recettes s'élève à 24, ce qui est pas mal pour un jeu pour enfants. Souci, on fait toujours la même chose. Mais vous me direz, pas grave quand on apprend à se servir de ses doigts

Graphiquement, c'est volontairement très simplet et moche. De gros traits, des personnages difformes, du coloriage gras, on dirait que ça a été fait par des enfants. Du coup, ça ne peut que leur plaire, à nos têtes blondes.
Musicalement, c'est enfantin (forcément) et enjoué. ça ne tape pas sur les nerfs, chose rare dans ce type de jeu. Sinon, bruitages sympa et personnages muets (alleluia).  

Voilà, pas grand chose à dire de plus, un jeu de boulangerie pour les petits." 

Pour les enfants aussi : Angel Cat Sugar ou encore Fais la Fête avec Hello Kitty et ses Amis.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici