Groove Coaster

Groove Coaster

Titre original: 
Groove Coaster
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
rythme
Console(s): 
Arcade, Iphone, Ipad
Éditeur: 
Taito Corporation
Développeur: 
Matrix Software
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2011
Support: 
téléchargement
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1 ou 2 en arcade
Jouable en ligne: 
Oui
Prix: 
0,79€ € puis gratuit dans la dernier version du jeu
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

Les jeux de rythme sont très nombreux et divers à la sauce nippone, à la sauce américaine et autres. Groove Coaster ne révolutionne en rien le genre sur le fond mais il proposera une forme plus attractive pour renouveler l'expérience. 

Le principe est simple. Comme tout jeu de rythme, il faut appuyer sur les boutons suivant la manière montrée au tempo de la chanson choisie. Sur la borne d'arcade, nous disposons de deux boutons servant également de joysticks. Tantôt il faudra appuyer sur un bouton, tantôt deux, tantôt bouger le joystick dans la bonne direction, tantôt rester appuyé, etc. Classique mais ça reste un bon jeu auquel on accroche facilement.

La prise en main se fait sans problème, grâce au tutoriel et au niveau de difficulté assez bien dosé. Les premiers niveaux proposeront de jongler avec seulement trois actions à une cadence modérée, même si je trouve qu'elle encore est un peu rapide quand même pour des débutants vraiment peu familiers avec les jeux vidéo. Dans les niveaux supérieurs, les combinaisons de touches augmentent, en type, en nombre et en vitesse pendant la chanson, ce qui offre de bonnes heures de jeu en perspective.
La qualité de Groove Coaster tient aussi au fait que les combinaisons de touches suivent très bien le tempo des chansons. J'ai pu constater que connaître les chansons que je faisais m'aidait vraiment pour bien jouer même en tant que néophyte totale du jeu, alors que ce n'est pas le cas pour bien d'autres jeux dans ce type. Ironiquement, j'ai pu remarquer carrément que si on connaît la chanson et qu'elle a un rythme soutenu, il sera presque plus facile de faire les niveaux de difficulté élevés qui correspondront mieux à ce que nous avons en mémoire (j'ai pu le constater en jouant l'opening 2 de Haiyore! Nyaruko-san et l'opening 1 de Attaque des Titans (L') - Shingeki no Kyojin entre autres). Une difficulté du gameplay particulière réside aussi dans le fait que le rythme suivra différentes voix (au sens polyphonique du terme) au cours d'une même partie. Ainsi, on peut être amené à suivre tantôt la voix du chant, la voix d'un instrument précis de la chanson, la voix des percussions, etc. Ça oblige à vraiment connaître tous les aspects d'une chanson jouée et à savoir jongler entre les voix.
En ce qui concerne les chansons, il n'y a pas grand chose à dire, cela dépend des versions du jeu et ça évolue bien sûr avec le temps. J'ai testé le jeu au Japon et les chansons étaient principalement de la j-pop, un peu de Vocaloids, quelques génériques d'animes et musiques de jeux vidéo. La variété n'était pas tellement au rendez-vous mais je suppose que mon cas n'est pas une généralité pour toute la playlist possible. 

 

Pour le moment, rien d'extraordinaire me direz-vous. Venons-en aux graphismes. Il ne s'agira pas simplement de touches qui défilent de haut vers le bas mais d'un parcours linéaire effectué par un petit avatar. L'avatar aura différentes formes au choix entre un Space Invader, un cheval, un oiseau, une fée, etc. Cet avatar avance sur son chemin et il faut appuyer au moment où il rencontre une indication de combinaison de touches.

Une présentation très sympathique car elle offre un mini aspect de jeu de course tendant vers une sorte d'aventure plus concrète et amusante. Cette ligne à suivre sera tantôt droite, courbe, brisée ou encore en spirale pour apporter plus de mouvement mais aussi de difficulté. Le titre du jeu fait d'ailleurs écho au Roller Coaster (grand huit en anglais) et nous donne l'impression d'être dans une attraction en jouant.
Par moment, il y a un peu trop d'effets de magie qui ont tendance à brouiller la vision à la Techno Kitten Adventure (pour donner un exemple extrême) sauf qu'ici je ne pense pas que ce soit un challenge sadique voulu, elles paraissent plus de l'ordre de la petite gène.
Ensuite en matière de qualité graphisme pure, Groove Coaster est anodin voire trop simpliste. On appréciera des couleurs pas trop vives qui éviteront aux yeux sensibles de frôler des crises d'épilepsie. Cependant, l'introduction de chaque chanson nous montre des décors suivant la thématique de la chanson, qui peuvent être franchement cradingues. Visiblement, les développeurs ont voulu recréer une ambiance retro gaming mais je ne suis ne suis pas fan du rendu, que j'avais trouvé bien meilleur dans Rez, pour citer un jeu dans ce style graphique. Parfois, j'ai l'impression que cette mode des graphismes stylisés années 80 donne un peu dans la facilité. Heureusement cela n'altère pas l'expérience de jeu car tout reste très fluide grâce à la dynamique des animations. 

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer à Groove Coaster qui a son petit truc à lui en tant que jeu de rythme. Même si je ne l'ai pas trouvé parfait, j'y rejouerai volontiers si j'en ai l'occasion. 

Hanoko, jeu testé sur borne d'arcade, le 15/10/2014

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Groove Coaster / Groove Coaster (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Groove Coaster / Groove Coaster (Jeux vidéo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici