Univers des Final Fantasy

Final Fantasy VI

Final Fantasy VI

Titre original: 
Final Fantasy VI
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
RPG
Console(s): 
Super Nintendo - Playstation
Éditeur: 
Squaresoft sur Snes ; Sony sur PSX
Développeur: 
Squaresoft
Date de sortie originale: 
15/04/1994 (snes)
Date de sortie en France: 
27/02/2002 (psx)
Support: 
Cartouche sur Snes ; CD sur PSX
Version: 
textes en anglais
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
15€€99 sur psx à la sortie
Public conseillé: 
12+

Test

Je me souviens avoir joué à ce final fantasy sur un émulateur SNES. C'était une version fansubbée, donc les textes étaient en français et je pouvais facilement comprendre le scénario. Techniquement je n'avais pas été bluffé par la qualité des graphismes, j'en avais vu d'aussi beaux sur Mégadrive (notamment avec Landstalker) et puis la PSX était déjà sorti lorsque j'y ai joué et ma tête était remplie de 3D etc.
Bref, en commençant l'aventure c'est plus le sentiment que l'on va vivre une belle aventure qui m'a plu. Dès le début on sait que l'on va découvrir une véritable quête, avec tout plein de combats pour augmenter son niveau, avec des boss terribles etc...
Mais malheureusement je n'ai jamais fini ce jeu, et j'ai pas la mémoire assez fraîche pour vous en donner un avis plus construit. Mais ne vous en faites pas, je compte rejouer au jeu très bientôt, je le finirai et vous en dirai ce que j'en pense plus en détail. Mais pour les amateurs de RPG ou les fans de Final Fantasy, jetez vous dessus, on sait tous que c'est un bijou ! 

Mika, le 24/04/2005

 

J'ai découvert FF6 il y a 4 ans. J'y ai joué aussi sur émulateur et après avoir vécu FF7, FF8 et FF9 je ne m'attendais absolument pas à être surpris.
Mais c'est ce qui c'est produit...
Je me souviens encore de cette soirée d'hiver où insouciant que j'étais je me mis à jouer pour la première fois à ce mythe.
Tout d'abord l'intro... elle me laissa pantois... je ne m'attendais pas du tout à de la pseudo 3D avec en fond une musique inoubliable... snif j'en ai encore les larmes au yeux rien que de repenser aux trois magiteks s'avançant fièrement dans la neige...
Par la suite on découvre une histoire magnifique, un des meilleurs scénario de jeu vidéo avec des rebondissements à la pelle. Quand au système de combat il n'a rien à envier au maître FF7 et ses matérias car les magicites les remplacent sans problèmes.
Bref un jeu d'anthologie à posséder absolument !!!
D'ailleurs un remake sur GBA est prévu en français! Si après ça vous ne voulez toujours pas y goûter tant pis pour vous, on le fera avec plaisir à votre place ^^ 

Frank_Jeager, le 05/01/2006

Le meilleur Final Fantasy selon certains (j'en fais partie), et cela grâce à son scénario plein de rebondissements, de moments tragiques, d'humour, ses personnages travaillés, sa bande son quasiment parfaite à deux ou trois titres près, son système de combat et d'évolution des personnages simple mais complet, ses petites idées originales donnant lieu à des séquences où l'on fait enfin autre chose qu'uniquement battre pour avancer (le passage de l'opéra... parfait), ses nombreuses quêtes annexes lui conférant une durée de vie plus qu'honorable...
Je ne sais que rajouter et vais donc en profiter pour détailler un peu ces qualités. 

Je ne raconterai pas l'histoire pour éviter de spoiler (mais aussi parce que j'ai la flemme, vous croyez quoi? =p), mais elle est très accrocheuse, il n'y a pas de héros à proprement parler, vous jouez avec qui vous voulez et choisissez de découvrir l'histoire des personnages qui vous intéressent uniquement si vous le désirez. Les retournements de situation sont légion, il ne sera pas rare de devoir séparer votre groupe d'aventuriers pour mener à bien une mission, les actions d'un des éléments vitaux de votre groupe (un certain ninja =)) ne seront pas toujours en votre faveur, les petites idées citées plus haut donnent lieu à des scènes insolites que l'on aimerait voir plus souvent dans d'autres jeux, la musique est envoûtante et concorde parfaitement aux situations, et j'oublie sûrement des choses qui font que tout est là pour faire de Final Fantasy 6 un bon jeu. 

Je ne détaillerai pas le background des personnages, ce n'est pas mon but ici (et j'ai toujours la flemme =x), et d'autres sites le font très bien =) (comme The Dream Oath, allez y, vous ne serez pas déçus =])
Je vais donc parler un peu d'une des choses les plus importantes dans tout rpg qui se respecte, les combats. 

Le système de combat et d'évolution est donc carrément simple mais carrément efficace.
Chaque personnage dispose d'une capacité que lui seul peut utiliser (Gogo étant l'exception, mais vous le verrez si vous y jouez =p), je ne détaillerai pas ces capacités pour la même raison que plus haut ainsi que, vous vous en doutez, par pure flemme =)
Au début seuls deux de vos personnages pourront utiliser la magie, les autres devront l'apprendre à l'aide de magicites. En équipant ces magicites, vos personnages pourront apprendre des sorts en gagnant des points de magie à chaque combat. De plus elles permettent de modifier les statistiques de vos combattants à chaque fois qu'ils monteront de niveau et vous donnent aussi le pouvoir d'invoquer les créatures qu'elles contiennent (les Espers) pour vous aider dans votre quête contre le mal (oui j'aurais pu dire dans vos combats tout simplement mais ca aurait été redondant et j'avais envie de sortir une phrase comme celle là =p). Bref c'est vachement utile les magicites.
Tout ca nous donne un très bon système, et lorsqu'on le couple aux éléments cités plus haut on obtient un excellent jeu. 

Les graphismes pourront peut-être en rebuter certains, mais ceux là n'ont évidemment rien compris à la vie. Si vous vous reconnaissez dans cette phrase et que vous voulez en parler je suis disponible =p 

Si vous avez envie d'en savoir plus sur ce jeu je vous invite à visiter The Dream Oath, qui est à mes yeux LE site de référence sur Final Fantasy 6. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin, listes d'items, de quêtes, trucs, astuces, tout ca, ce site claque, allez y =] 

-- 

Final Fantasy 6. Toute une période de ma vie =)
Quand je venais d'avoir le net. Quand j'ai commencé à tester plein de jeux super nes jamais sortis en France. Quand un jour je me suis dit "Tiens, Final Fantasy 7 m'a bien plu, et si j'essayais les anciens qui sont sur snes?" et que j'ai cliqué sur un lien d'un vieux site inconnu (oui je sais, c'est pas bien mais bon, allez me trouver un ff3 us pas cher et je l'achèterai =p). Ce jour fatidique où je me suis pris une bonne grosse claque dans la face.  

Zsnes lancé. Load ff6.zip. C'est parti.
Putain d'intro. Putain de musique. Putain d'histoire. Putain de système de combat. J'hallucine. J'ai pèté un cable quand je suis arrivé sur la carte du monde et que j'ai entendu la musique. Je me rappelle avoir lancé et laissé tourner le jeu rien que pour l'écouter à maintes reprises.
C'est là que j'ai commencé à m'intéresser aux OST. Merci Nobuo Uematsu. 

Et c'est là également que je suis tombé sur un petit site à très fort potentiel. Il parlait d'un seul jeu, Final Fantasy 6. Je suis tout de suite tombé sous le charme et du coup je lisais le site plusieurs fois par jour (je sais, je sais, comportement psychotique, tout ça =p) et j'ai commencé à squatter le forum en simple visiteur avant de passer modérateur (c'est un peu grâce à ca que je suis sur ShoShoSein actuellement d'ailleurs, je pense pas que j'aurais autant squatté de forums si j'avais pas été mod sur ce site)
http://terra000.free.fr. The Dream Oath. Le Serment du Rêve. Mon site culte pour des années. Merci Terra pour ce magnifique site.
Vous aussi qui lisez cette fiche vénérez la. Sans elle votre meilleur mod du monde préféré ne serait sûrement pas là (oui oui c'est bien de moi que je parle, faites pas semblant de pas avoir compris =p) 

Ensuite par une morne journée d'hiver, j'ai appris qu'ils allaient enfin éditer ce jeu en Europe. "Pète à mort" me suis-je alors dit, la tête pleine d'espoir et de rêves de cette épopée épique qu'est Final Fantasy 6 (si vous n'avez pas compris cette phrase ne cherchez pas plus loin, j'ai envie de dormir et je remplis comme je peux =x) lorsque à mon grand désespoir je lus un peu plus tard qu'il sortirait effectivement, mais sur psx. "Oué bon on peut pas tout avoir" me suis-je donc dit avant de sécher un cours un certain mercredi matin de février 2002 pour aller l'acheter en bon sale gosse de seconde qui attend une tuerie et qui doit absolument l'acheter le jour de sa sortie (oui, même si ça sort sur une console daubique et que du coup cette tuerie a des ptain de temps de chargement trop longs) 

Mais je m'égare un peu, reprenons donc. Toutes ces lignes sur ma vie palpitante juste pour dire une chose que je pense que vous aurez deviné, Final Fantasy 6 est un de mes jeux cultes. Je m'y replonge avec plaisir, tout ça, bref j'ai plus d'inspiration pour mon avis et faut que je remplisse le résumé global et tout donc j'abrègerai ici

frag, le 13 janvier 2006, 1h15, bonne année à tous, jouez à ff6, passez faire un ptit tour sur le forum, tout ça =p

 

A mon tour de donner un avis sur ce jeu... si on peut appeler ça un jeu, car c'est bien plus en réalité. Oui, je suis subjectif, mais je voue clairement un culte sur cette beauté. J'me souviens encore comment j'en ai fait l'acquisition. J'étais interne au temps là dans mon lycée, et j'ai été en ville un mercredi aprem, où je découvre l'ouverture d'un nouveau magasin de jeux vidéos. J'y ai été jeter un oeil, et je l'ai vu, sur l'étagère: Final Fantasy VI sur PS1. Je l'ai acheté de suite, et j'l'ai attaqué le week end même. 

Sur les forums, j'en avais entendu que du bon, même "encore mieux que Final Fantasy VII" (même si j'préfère le 9 au 7 mais soit...) J'pensais pas que ce jeu serait encore mieux que ça. La grosse erreur? Ne jamais l'avoir sorti dans la version originale en Europe.  

Terra, Locke, Celes, Edgar et Sabin, Shadow, Gau, Relm... des noms parmi tant d'autres qui possèdent un charisme étonnant, avec leurs propres envies, leurs propres douleurs, mais tous unis pour les résoudre, et combattre l'ennemi le plus charismatique des Final Fantasy, au delà du fils à sa maman de l'épisode suivant: Je le nomme Kefka. (Oui, j'suis méchant, mais bon, pour FF6, on peut :3 ) 

Bref, il n'y a pas plus de choses à dire que ceci: Final Fantasy VI est certainement le meilleur RPG au monde, et vous devez y jouer pour votre bien! Vous ne le regretterez absolument pas! 

Kosnyru le 24/12/2009

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici