DropCast

DropCast

Pays d'origine: 
Singapour
Genre: 
Puzzle
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
THQ
Développeur: 
Mikoishi Studios
Date de sortie originale: 
USA : 2008
Date de sortie en France: 
2009
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1 à 4
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
20€ à la sortie
Public conseillé: 
7 ans et +

Test

"Avant de hurler au scandale, sachez que c'est une société singapourienne qui a développé le jeu. Bien qu'il ne soit pas sorti en Asie, je pense que DropCast a quand même sa place ici.
Donc, c'est quoi, ce jeu ? Et bien un jeu de puzzle plutôt original qui use des écrans à la verticale. On tient ainsi la DS comme un livre et on choisit son orientation en fonction de notre main d'écriture. Le jeu se joue entièrement au stylet. 

 

A ce niveau, première critique à donner. Les carrés que nous devons exploser sur l'écran tactile sont si petits qu'il devient difficile de ne pas péter ses voisins. Je me suis régulièrement énervée à voir mes coups être perdus à cause d'une simple mauvaise prise en compte de l'endroit où j'ai appuyé.
Le but du jeu est de, soit remplir l'écran de l'ennemi de carrés pour qu'il perde, soit de faire des lignes à la Tetris DS, mais de manière indirecte. En effet, pour parvenir à ces deux objectifs, vous devez détruire des carrés sur votre propre écran, en les touchant lorsqu'ils sont réunis par couleur au nombre minimum de 6. Vous pouvez détruire les carrés réunis par moins de 6, mais cela n'aura aucun effet. Toutes les 15 secondes, la forme des carrés envoyés sur l'autre écran change. Ainsi, si vous détruisez 12 carrés verts dans la colonne du milieu de l'écran, ils descendront au même endroit mais sous, admettons, la forme d'un V de 12 carrés verts. Il faut ainsi savoir être stratège, car dans le mode Malédiction d'Ingrid (là où vous devez détruire un maximum de lignes sur l'écran non-tactile), vous perdez si un des deux écrans se remplit. Pour m'y être acharnée un petit paquet de temps, je peux vous dire que c'est très difficile. Les lignes de nouveaux cubes apparaissent de plus en plus vite, et on a tendance à paniquer quand on voit les colonnes qui montent, montent, montent. Pour nous faciliter la tâche, on nous indique les blocs de plus de 6 de carrés. ça nous évite de nous détruire les rétines à les compter pour savoir si le coup fonctionnera. 

Pour le mode nommé Bataille Royale, vous avez un sous-mode histoire, un VS CPU (jusque 3 CPU) et un multijoueurs. Pour le multi, vous pouvez affronter jusqu'à 3 de vos amis en même temps avec une seule cartouche de jeu mais 3 DS. Pour en revenir au sous-mode histoire, il vous faut débloquer vos peluches, au nombre de 8. C'est très difficile de vaincre les ennemis, les combats sont longs et stressants. Chaque peluche possède 4 sorts dont un ultime, utilisable uniquement avec un énorme lot de carrés. Un 5ème sort vous permet de parer, mais il est difficile à placer. Les sorts sont choisis en fonction de la couleur des carrés détruits. Généralement, cela ajoute des carrés dits morts, ou désactivent les carrés déjà en place de l'ennemi. Je trouve dommage que les carrés ne restent pas morts ou désactivés longtemps. Les combats auraient pu aller plus vite ainsi.
Graphiquement, pas grand chose à dire, nous avons droit à des écrans plein de carrés. Le chara-design des peluches et d'Ingrid est assez effrayant, un peu dans le style de la Famille Adams.
La musique suit ce principe, elle est entraînante et malsaine sans être effrayante.  

Voilà, en bref, un jeu de puzzle très difficile qui rebutera les impatients tels que moi." 

DDG, le 20/11/09

Préférez Puzzle Quest : Challenge of the Warlords qui est plus simple d'accès.  

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici