Drakengard

Drakengard

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action
Console(s): 
PS2
Éditeur: 
Square Enix
Développeur: 
Cavia
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2004
Support: 
CD
Version: 
Française avec voix US
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
16 ans et +

Test

"Ah ! En voilà un jeu avec des personnages comme on les aime ! Car oui, la force de celui qui s'appelle Dragon Dragoon en VO réside dans ses personnages hauts en couleur. Pour en avoir un aperçu, dirigez-vous vers leurs fiches respectives. 

Ce jeu est un jeu d'action assez répétitif. On se balade dans des décors gigantesques, souvent vides, et on castagne inlassablement de l'ennemi. On peut toutefois changer de personnage et utiliser le dragon. Mais personnellement, je trouve que seul le héros est vraiment efficace, le dragon étant destructeur mais très facilement mis au tapis à cause d'une maniabilité incertaine. Les autres personnages manquent de punch malgré leur apparence et leur caractère hors du commun. Je pense malgré tout qu'avec une bonne prise en main et de l'entraînement, il est possible de les faire devenir des tueurs meilleurs que le héros lui-même. Outre les phases au sol, des scènes de vol à dos de dragon viennent régulièrement jouer avec vos nerfs. A la manière d'un Star Fox, vous combattez des unités volantes en dirigeant le dragon. Cette bestiole est une plaie à manier, et il est difficile de viser (à mon goût). Les phases aériennes sont donc longues et fastidieuses, je préfère de loin les phases terrestres.
Au niveau de l'histoire, c'est du béton armé. Des héros vraiment (vraiment) originaux et charismatiques, une trame sombre et une fin incertaine, les rebondissements sont nombreux et on a hâte de connaître la suite. De plus, de nombreuses scènes ponctuent le jeu, ce qui fait qu'on plonge dans cet univers glauque et pas rose du tout avec délectation. Heureusement d'ailleurs que l'histoire et les personnages sont là, le soft étant tout de même vachement répétitif. 

Graphiquement, c'est plutôt beau pour la PS2, mais pas non plus exceptionnel. Les vidéo, notamment l'introduction, sont une pure merveille de mise en scène avec des graphismes vraiment sympathiques. Les phases de jeu sont quant à elles sympa mais vides. Le tout est tout de même bien modélisé, et heureusement. Les effets de sang sont bien foutus, et les personnages aussi. J'apprécie vraiment le chara design, sauf celui du dragon (qu'il est laid ce dragon !). 

 

En parlant de dragon, celui-ci a la possibilité d'évoluer et de s'améliorer, tout comme vos armes. Leurs différentes formes sont toutes plus ou moins sympa, à part peut-être le dragon rose bonbon à un moment donné…
Musicalement, le thème principal est de la bombe en boîte. J'adore vraiment. Les personnages parlent en anglais, mais pas toujours. Les musiques de jeu sont répétitives mais dynamiques. Les bruitages sont toujours les mêmes mais sont réussis. J'adore le rire d'Arioch. 

Il faut noter que cinq fins différentes vous sont proposées, de quoi allonger la durée de vie déjà respectable. Mais c'est cependant trop répétitif pour que j'aie envie recommencer afin d'avoir les autres fins. A vous de voir. 

En bref, un jeu répétitif pour les mordus de combat mais avec une histoire et des personnages vraiment fouillés."  

Dragon de Givre, le 08/03/09

Une suite est sortie (Drakengard 2) sur PS2 et un troisième opus serait prévu. 

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici