Draglade

Draglade

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
baston
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
Dimps
Développeur: 
505 Games
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1 à 2
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
40€ à la sortie
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

"Encore un jeu pour jeunes garçons, avec des gentils, des méchants, et des combats avec accessoires... Un peu comme Beyblade ou encore Medabots, des garçons décidés combattent pour devenir les meilleurs de leur catégorie.
Comme je le dis dans le résumé, vous avez le choix entre 4 héros et donc 4 histoires. Bien que quelques éléments divergent, c'est globalement toujours la même chose : ils veulent devenir Maître Grappeur (le Grap, c'est le nom du style de combat). Je vais dire deux mots sur chaque histoire.
Hibito est un garçon qui veut devenir Maître Grappeur pour suivre les traces de l'homme qui l'a sauvé 5 ans auparavant et qui lui a offert sa première Glade (une Glade est une espèce de montre qui permet de faire apparaître votre arme de combat).
Guy est un ancien renégat, un ancien membre d'une organisation maléfique de Grappeur. 6 mois ont passé, il cherche à s'entraîner pour retrouver ses capacités d'antan. Sur sa route, il tombera sur Shelly, une Grappeuse qui veut se venger de lui. Comme elle est très forte, Guy va donc chercher à devenir Maître Grappeur.
Kyle est un pirate qui cherche à devenir Maître Grappeur pour sauver son père, son bateau et son équipage de la femme qui se les est accaparés de droit.
Daichi est un jeune garçon rondouillard qui n'a qu'une idée en tête, sauver les animaux qui, sans réelle raison, se transforment en Variant (des bêtes métalliques maléfiques) ces temps-ci. Il devra devenir Maître Drappeur pour espérer vaincre son amie Asuka et parvenir au rang de Gardien.  

Bref, c'est un peu bateau, et on nous fait croire que ce sont 4 scénarios différents alors que c'est globalement toujours la même chose. On passe par les mêmes villes, on passe les mêmes scènes (notamment au début, avec une histoire de double-tutorial banal) et on combat de la même manière. A ceci près que chaque héros à sa propre Glade, son propre élément et ses propres techniques. Ceci dit, ça ne change rien à la façon de jouer, ça diversifie juste les effets (jolis d'ailleurs) d'apparition de la Glade.
Niveau combat, puisqu'il n'y a que ça, on a droit à du un contre un sur un écran horizontal, pas de possibilité d'aller en profondeur. On cogne avec deux boutons, on pare, et on utilise divers Balles. Vous en avez trois effectives, trois en réserve, et vous pouvez les changer à tout moment. Je pense que c'est là que réside l'efficacité du combat. Les Balles font mal et permettent de taper très loin. A part ça, un système de Rythme Combo existe, c'est une sorte de mode ultime où vous enchaînez les coups en rythme pour faire plein de dégâts. Je n'ai jamais compris comment taper en rythme, mais taper vite tout court marche quand même. Ces Rythmes, vous pouvez les constituer vous-même, mais là encore, je n'ai pas compris comment ça marchait. Petit truc fun, chaque coup, en Rythme Combo, donne un accord de guitare électrique. ça sert pas à grand chose mais c'est joli. 

Graphiquement, c'est de la 2D banale, des décors en 2D, le tout très coloré. Le chara-design est sympa, ressemble un peu à celui de Yu-Gi-Oh GX. On sent que les développeurs aiment les cheveux en pique et les gros robots. Les Variants sont très typés mécha mais sont agréables à l'oeil. Les lieux s'axent plus sur du post-apocalyptique florissant.
Musicalement, c'est très rock électrique, plutôt entraînant. Le générique est chanté et sympa, bien que les images fixes qui l'accompagnent soient molles.
Que dire d'autre ? Et bien on trouve une petite touche d'humour avec des personnages qui se crêpent le chignon tout le temps (pour des broutilles bien sûr) et quelques références marrantes. En exemple, la ville natale de Daichi s'appelle Dolittle et il souhaite sauver les animaux... Pire, Ancêtre, dans la même histoire, ressemble pas mal à Tortue Géniale dans Dragon Ball. D'ailleurs, le vieux est assis sur une grosse tortue... 

Mentionnons enfin la possibilité de jouer en réseau local contre un ami mais aussi de pouvoir combattre via le Wi-Fi Nintendo. Un classement mondial existe, il me semble. 

Bref, un jeu pour garçons qui apprécient la castagne." 

DDG, le 22/11/09

A noter qu'une suite sur la même console est sortie au Japon. 

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Draglade /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Draglade /  (Jeux vidéo)Wallpaper/fond d'écran Draglade /  (Jeux vidéo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici