Contact

Contact

Titre original: 
Contact
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
RPG
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
Rising Star Games Limited
Développeur: 
Grasshopper Manufacture Inc.
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2007
Support: 
Cartouche
Version: 
Textes français
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Oui
Prix: 
40€ neuf
Public conseillé: 
+ 3 ans

Test

"Le jeu commence bizarrement. Déjà, le menu est une sorte de vue de clavier d'ordinateur, avec les touches F1, F2 et F3. Quand vous commencez une nouvelle partie, le professeur vous interpelle en tant que joueur, ce qui est marrant. Il vous demande votre nom, votre ville, vos passions, vos aliments préféré et détesté, vos rêves. S'ensuit une course-poursuite puis vous voyagez dans le rêve très étrange de Terry. Le dit rêve pète les yeux, comme si les images avaient planté. Vous voyez ensuite le professeur arriver sur Terre pour récupérer un élément tombé devant Terry. L'humain est malgré lui embarqué pour sa protection. C'est lui que vous guiderez dans vos aventures. Vous jouez réellement quand le vaisseau s'échoue sur une petite île. En somme, l'histoire commence bien et promet quelque chose de bon, bien que le coup de « récupère les éléments du vaisseau » est commun.  

 

 

 

Graphiquement, le jeu peut être divisé en deux parties. D'abord, l'écran du haut, consacré au laboratoire du professeur, est en pixel art très sommaire, les contours sont volontaires très démarqués et le tout est géométrique au possible. Cela dénote avec l'écran du bas consacré au jeu en lui-même. Là, les graphismes sont plus soignés, plus colorés, c'est même très joli. Le tout est en vue de ¾, pas de 3D donc, du moins pas de véritable 3D. 
Musicalement, rien de particulier. Les personnages ne parlent pas, du moins pas oralement. Les bruitages sont banals. 
Le truc original du jeu est peut être son système. Vous pouvez diriger Terry via le stylet ou avec les boutons. Plusieurs tenues vous sont proposées quand vous les avez trouvées. Elles permettent à Terry d'augmenter ses capacités dans divers domaines, comme le tenue de cuisinier qui permet de… cuisiner. Huit sont déblocables au total. Le menu du personnage est bien fichu. Un onglet répertorie toutes les armes disponibles, les rangeant chacune dans une petite case. C'est clair et on accède à tout en un clin d'oeil. Un second onglet range les aliments, consommables immédiatement ou à cuisiner, que Terry trouve ou achète. Cet onglet permet ainsi de soigner votre personnage. Attention cependant à sa barre d'estomac, car si vous mangez trop, cela risque d'être mauvais pour Terry. Un autre onglet range les objets divers et variés. Un autre répertorie les sceaux, des sortes de cartes que vous trouvez ou que le professeur vous donne. Vous pouvez en donner quatre à Terry pour augmenter ses statistiques. Ces cartes sont cependant rares. Le dernier onglet range les pouvoirs et capacités applicables sur le terrain de Terry. C'est aussi là que vous pouvez assigner un pouvoir au bouton Y de la console. Cependant, vous pouvez accéder à tous les pouvoirs quand vous appuyez sur Y en combat. Le bouton B vous permet de passer du mode normal au mode combat. Quand vous êtes en mode combat, vous marchez moins vite mais vous pouvez parer et donner des coups aux ennemis. Le bouton A permet de sélectionner ou d'activer les éléments du décor qui le peuvent.  

 

 

 

Les caractéristiques du personnage sont nombreuses. Elles regroupent des propriétés de combat, de défense, magiques mais aussi des données comme la célébrité, le karma, la cuisine ou la pêche. Les capacités sont données en niveau et elles montent automatiquement suivant vos actions. Plus vous utilisez la magie de la terre, plus elle augmente. 
Quand vous vous baladez, le jeu est comme un rpg classique. Vous avez une mission, des ennemis, des personnages à qui vous pouvez parler, etc. Le petit truc en plus est le professeur qui vous donne des conseils de temps en temps. Ceci dit, ce n'est pas non plus rare de voir ce genre d'aide dans les jeux. Le professeur est en permanence visible et la plupart du temps il s'occupe de son vaisseau et raconte des âneries. Ainsi, on peut le regarder s'affairer, lui ou son chat Nyan-Nyan. Classiquement, vous explorez diverses îles plus ou moins identiques. Le bateau du professeur est au centre de tout. Petit élément marrant du jeu, vous pouvez vous baigner pour récupérer votre santé entièrement. Moins original, vous devez dormir pour sauvegarder. 
Voilà, j'ai fait un petit tour du jeu. Contact est un jeu de rôle assez marrant et peu classique malgré quelques éléments récurrents. Les combats sont cependant plutôt longs et rébarbatifs, vous ne pouvez pas faire beaucoup de coups différents pour tuer vos ennemis malgré les capacités proposées par le bouton Y.  

En bref, un jeu assez sympa mais qui risque de s'essouffler assez vite. 

Dragon de Givre, le 03/03/09

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici