Boing ! Docomodake DS

Boing ! Docomodake DS

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Plates-formes, action
Console(s): 
Nintendo DS
Éditeur: 
Ignition Entertainment
Développeur: 
?
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Support: 
cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
20€ neuf
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Boing ! Docomodake DS est un jeu imaginé pour un opérateur de téléphonie mobile, Docomodake. J'ignore la raison qui les a poussés à sortir un jeu.
Ce jeu est comme qui dirait assez barge dans le sens où l'on dirige des champignons dans un monde étrange sur fond de musique décalée. C'est bien évidemment mignon, les champignons sont à croquer. C'est un jeu de plate-forme assez basique, utilisant les possibilités du stylet et du micro au mieux.  

Comme vous pouvez le constater, l'histoire est d'une banalité affligeante, si tant est que le héros est un champignon. Le système de jeu l'est un peu moins, bien qu'il reste dans le style de vieux d'arcade tels que Blues Brothers. Vous devez parcourir les niveaux de gauche à droite et parfois de bas en haut en esquivant les ennemis et en surmontant les obstacles. Vous avez pour vous aider une petite armée de champignons (4 au départ). Ces champignons sont en fait des parties de vous. Quand vous sortez un ou plusieurs champignons, vous rétrécissez, ce qui est pratique pour passer dans de petits tunnels, etc. Les petits champignons peuvent vous servir d'échelle si vous les empilez, de projectile si vous les attrapez, de passerelle si vous les mettez dans des cases, bref, j'en passe. Mais attention, il faut prendre soin d'eux sinon ils s'évanouissent et vous ne pouvez plus les utiliser. Voilà donc comment se pose le jeu. Après, à vous de faire preuve d'adresse et parfois d'ingéniosité. On joue avec tous les boutons ainsi qu'avec le stylet, notamment pour bouger les champignons bébés à sa guise.
Le jeu se divise en cinq zones elles-mêmes divisées en dix niveaux. On retrouve les thèmes habituels des jeux de plate-forme : forêt, volcan… Les ennemis semblent banals aussi. Il faut savoir que ces bestioles ne peuvent pas être éliminées, juste immobilisées ou repoussées. Mais compte tenu de la difficulté générale du jeu, pas de quoi en faire un fromage.
J'ai cherché un moment avant de trouver le didacticiel. Il était bien planqué. Pareil, un menu des bonus et options se cachait dans un coin. On y retrouve la possibilité de visionner les petites histoires débloquées au fil du jeu. Rien de bien passionnant.  

Graphiquement, c'est mignon sans être vraiment beau. C'est de la 2D. Bien que ce soit très coloré et plutôt enfantin, je n'accroche pas au style. Le chara design des champignons est spécial, une sorte de Toad de Mario, l'expression en moins. Pas de quoi fouetter un chat quoi.
Musicalement, c'est très bizarre. Les musiques sont mignonnes et souvent décalées. Comme un musicien sous drogue par temps de brume. Jouer sans son se révèle vite essentiel pour éviter de s'énerver. Les bruitages sont basiques et sans intérêt.  

En bref, un jeu pour enfant spécial qui plaira peut-être aux inconditionnels des jeux de plates-formes." 

Dragon de Givre, le 02/03/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici