Blue's Journey

Blue's Journey

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Plates-formes
Console(s): 
Arcade, Neo Geo, Neo Geo CD, Console Virtuelle (Wii)
Éditeur: 
Alpha Denshi
Développeur: 
Alpha Denshi
Date de sortie originale: 
1990
Date de sortie en France: 
1990
Support: 
Carte, CD
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1 à 2
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
7 ans et +

Test

"Disponible depuis 2007 sur la Wii si vous le téléchargez (900 points Wii), j'ai testé ce bon petit jeu de plate-formes sur arcade, version anglaise.
S'appelant à l'origine Raguy, ce jeu est un hymne à l'écologie et au respect de la nature. En effet, le Royaume de Raguy est tout beau tout propre, et la polution transpire de bonheur. Sauf que Daruma déboule et pollue tout, faisant même naître des monstres à Raguy. Il faut donc que quelqu'un rétablisse l'ordre de la nature en empêchant Daruma de continuer à sévir. C'est là que Blue entre en jeu.
La population de Raguy semble être constituée d'hommes-insectes. Du côté de Daruma, les soldats ressemblent à des robots ou des hommes-démons, ou hommes de Cromagnon. Blue fait partie de Raguy. On dirait un coccinelle bleue, tandis que la princesse Fa est orange et verte. La vendeuse de la boutique est très sexy, c'est un papillon bleu.  

Le but du jeu est de terminer les deux sous-niveaux de chaque niveau, sachant que le chemin entre les niveaux est selon votre choix. A la fin du second sous-niveau, vous avez droit à un boss pas forcément très balèze, enfin ça doit dépendre de votre avancement dans le jeu. Vous contrôlez donc Blue, qui peut sauter, rapetisser ou combattre l'ennemi à l'aide de sa feuille. Quand un ennemi est touché par la dite feuille, vous devez attraper puis balancer l'ennemi pour qu'il disparaisse. Via ce lancé, vous avez une grande chance d'amener d'autres monstres au trépas. Il faut savoir que ces fameux monstres sont variés. On croise des lézards colorés, des espèces de poupées russes ou encore des hérissons mutants crachant du feu. Ils sont relativement rapides et parfois difficiles à esquiver. Je pense en particulier aux ptérodactyles, ces saloperies faisant des piqués pile dans votre trajectoire. Vous avez donc tout intérêt à être agile et à avoir de bons réflexes. Souvent, et comme dans tous les vieux jeux du genre, on meurt bêtement car on ne sait pas ce que peut faire un ennemi. C'est rageant, et les vies partent vite. Pour vous dire, le temps de prendre le jeu en main, j'ai bouffé deux crédits, donc six vies.  

Divers objets et bonus sont disponibles. Ils vous permettent de devenir invincible le temps d'un souffle, de lancer des bombes ou encore de faire apparaître une barque dans le décor qui pourra vous aider. Vous devez trouver dans la nature ou acheter ces bonus dans la boutique ou auprès du vieux général (c'est comme ça que je l'appelle). La monnaie est les fleurs de lotus que vous récupérez assez facilement partout sur votre chemin. En parlant de chemin, il est en 2D, Blue's Journey est un jeu de plate-formes horizontal.
Vous avez la possibilité de jouer à deux, ça doit d'ailleurs être plus amusant.
Graphiquement, c'est un vieux jeu et ça se voit. Cependant, j'apprécie beaucoup le chara-design plutôt original (contrairement à l'histoire) et les couleurs très flashies. Les petits lézards sont trop mignons (même s'ils vous attaquent) et les décors sont vraiment agréables.  

Plusieurs petits détails amusants ont été ajoutés au jeu. Par exemple, vous vous faites insulter par la princesse si vous décidez de ne pas continuer suite à la perte de toutes vos vies. J'ai trouvé ça terriblement humain et donc drôle. De même, chaque monstre a ses mimiques quand vous le tuez ou l'assommez le temps de l'envoyer sur les voisins. C'est souvent de ce genre de détails qui fait qu'on apprécie un jeu. 

En bref, un bon petit jeu de plate-formes qui m'a pas mal fait penser à Super Mario Bros. de part son gameplay et ses passages secrets." 

DDG, le 12/06/10

Autres jeux du genre : Strider 2 avec un ninja, Wonder Boy III : The Dragon's Trap avec un chevalier polymorphe. 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici