Blandia

Blandia

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Combat 2D
Console(s): 
Arcade, FM Towns (JP), NEC PC-9801 (JP)
Éditeur: 
Allumer, Ving
Développeur: 
Allumer, Ving
Date de sortie originale: 
1992, 1994, 1995
Date de sortie en France: 
1992
Support: 
Carte
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1 à 2
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

"Suite du jeu Gladiator, l'histoire est tout à fait classique. Vous, héros, vous devez de nouveau terrasser le grand méchant. Si, dans le résumé, le véritable héros semble être Gurianos, vous pouvez choisir parmi six personnages, deux filles, quatre garçons. Plusieurs races sont représentées, et chaque personnage est l'ambassadeur de sa patrie. Qui aura donc le privilège de dégommer Gildus ? 

Le jeu fait très combats de gladiateurs. La plupart des héros sont en tenue grecque ou romaine, mais certains autres sont plus typés asiatiques. Nous avons même une elfe, mais habillée en toge. Les combattants sont pour la plupart armés et portent une armure. Celle-ci se désintègre au fil et des coups, et on sent clairement une différence entre un personnage avec armure et un autre sans. Les personnages n'ayant aucune réelle protection sont par contre avantagés par une portée d'arme respectable ou des pouvoirs magiques. Dans tous les cas, les coups sont difficiles à porter du fait d'une maniabilité toute relative. Je n'ai encore pas compris comment user des pouvoirs magiques de certains, ni comment ne pas mourir dès le premier combat.  

Le jeu reste assez joli, très coloré. Le chara-design, notamment visible sur la pochette du jeu, est agréable sans être exceptionnel. Chaque personnage jouable semble être supervisé par son souverain, et nous les voyons dépités ou victorieux après chaque combat. Pour le coup, ça fait très guerre olympienne. "Nan, c'est mon poulain qui va faire mordre la poussière au tien !". 

La musique du jeu est relativement monotone et rapidement insupportable. Pas de bruitages dignes de ce nom. En clair, essayez de faire abstraction du son pour mieux jouer. Ou essayer de mieux jouer.
Si le jeu est un classique jeu de combat en 2D, il reste appréciable de voir des personnages armés et armurés dans un contexte d'arènes romaines. De plus, le fait de pouvoir détruire la protection de l'adversaire pour qu'il finisse par combattre en slip est fun. Malheureusement, sa jouabilité approximative rebutera pas mal d'entre vous. En mode solo, le jeu reste très difficile, surtout pour les néophytes.  

DDG, le 26/04/11

Autre jeu de combat avec armes : Soul Blade et consoeurs.  

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici