Ao Oni

Ao Oni

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Aventure, survival-horror, puzzle game
Console(s): 
PC
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
16 ans et +

Test

"Une fois n'est pas coutume, je vous propose un jeu indépendant, gratuit, fait sous RPG Maker. Il est difficile de trouver des informations sur le titre, alors même qu'il est très populaire. Sa communauté le porte avec engouement, attendant toujours la nouvelle version et alimentant le site officiel et les officieux de nombreux artworks. Un roman est sorti en début d'année au Japon.
Ao Oni, c'est quoi ? Un jeu à petit budget qui propose une expérience survival-horror dans un environnement en 2D. Vous incarnez Hiroshi, un jeune homme accompagnant ses amis dans l'exploration du mythe du "monstre du manoir". Il n'est pas le plus téméraire, il n'est pas non plus le plus bête. Ensemble, vous allez devoir résoudre les énigmes du manoir pour en sortir et surtout survivre à Ao Oni, cet étrange monstre violet aux grands yeux.  

Celui-ci vous poursuit de manière scriptée et aléatoire dans le manoir et ses dépendances. Il court un peu plus vite que vous, ce qui vous forcera à le semer d'une manière ou d'une autre. Le souci est qu'il arrive souvent à l'improviste et que, dans la surprise, vous vous bloquez tout seul. Il arrive plus rarement que vous soyez d'emblée bloqué. En somme, Ao Oni vous fera reprendre très régulièrement votre partie. Le jeu est excessivement difficile bien que les énigmes ne le soient pas trop. Je l'ai testé avec Seraphim et nous avons rapidement arrêté face à la frustration de toujours devoir recommencer à cause de cet idiot de machin violet qui perd vite son côté flippant.
L'apparition et la course-poursuite avec Ao Oni est accompagnée d'une musique à la Dent de la Mer. Violons stridents et répétitifs, pour accentuer le stress. Efficace au départ, ce son est source d'agacement au bout de quelques dizaines de minutes car on sait qu'on va encore devoir semer Ao Oni.
Le graphisme n'est pas extra, mais c'est le jeu qui veut ça. En 2D donc, les décors sont immenses, disproportionnés même. Le chara-design est excellent, et celui d'Ao Oni diverge des personnages humains dans le sens où le monstre semble dans une autre texture que les gentils. Cela ajoute un côté perturbant au jeu. De même, quelques scènes où on passe en vue à la première personne, statique. On découvre à ce moment-là qu'Ao Oni est quand même sacrément moche et flippant. 

On se perd aisément dans l'environnement, bien trop grand et démesuré. Un manoir peut être gigantesque, mais pas avec des pièces de 200m² chacune... On peut interagir avec pas mal de décors, les énigmes vous forceront de toute manière à tester tous les détails visibles à l'écran, et même les murs d'apparence vierge. Vous avez un inventaire dans lequel vous pouvez piocher des objets récupérés au fil de votre aventure, pour vous permettre d'avancer. En somme, quelque chose de classique. Vous sauvegardez via un chat noir posé ça et là dans le manoir. Vous pouvez save très régulièrement, heureusement.  

Voilà, au final, un petit jeu gratuit sympathoche mais qui s'essouffle vite, notamment dans son côté flippant." 

DDG, le 06/10/2013

 

Ce jeu vidéo a été adapté en anime

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici