X-Cross

X-Cross

Titre original: 
XX (ekusu kurosu): makyô densetsu
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
horreur
Éditeur français: 
Seven 7
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
7 janvier 2009
Durée: 
86 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
19,99€
Bonus: 
Scènes coupées - Making of - Interviews

Avis

"Le rejeton Fukazaku avait beaucoup déçu en reprenant le flambeau sur Battle Royale II. Que va-t-il en être avec X-Cross ?  

Bienvenue à Ashikari, un bled au milieu de la montagne, accessible seulement ou presque par le téléphérique, ou le réseau ne passe pas. Bref un lieu dans lequel on a de bonnes dispositions à se faire slasher

Au vu des captures d'écran qui circulaient, avec cette fille ayant un oeil bandé et des ciseaux géants, je m'attendais à ce que le film soit complètement disjoncté. Il l'est, mais à l'intérieur des codes du film d'horreur. Le mélange des genres est très réussi.  

La narration fonctionne par flash back et chassés croisés. Au premier on est un peu dérouté, ensuite ça fonctionne comme sur des roulettes. Le passage de relais se fait avec des téléphones portables, via lesquels on suit deux héroïnes (l'une interprétée par une chanteuse, l'autre par une actrice de série TV). Cette narration permet de faire le lien de façon originale entre les différents éléments, mais également d'entretenir le suspens sur les vrais causes du choix de ce village pour se faire tuer : est-ce que ma bonne copine, selon toute vraisemblance, m'a trahi ? Eh oui, mais les apparences sont parfois trompeuses

On découvre donc la tradition fort originale de ce petit village de bucheron, qui a pris l'habitude de couper la jambe gauche des femmes pour éviter que celles-ci ne fuient. Attention à vos orteils ! D'autre part tous les villageois se sont coupés les tendons de la jambe gauche, de ce fait ils boitent tous, ils se traînent, et remplissent à merveille leur rôle de crypto-zombi. 

En bonus, une scène coupée où l'on en apprend plus sur le sort d'un des personnages, et deux scènes où dans lesquelles sont décryptée le dialecte d'Ashikari. Ensuite on a un entretien avec les actrices principales (10 minutes) qui reviennent sur leurs impressions sur le tournage, à l'occasion de la première du film. Enfin un making of (20 minutes). 

Au final, X-Cross est vraiment une bonne surprise, et joue très bien son office de film d'horreur déjanté." 

Docteur Spider, 21/08/09

Voir aussi les traditions glauques d'un village, façon Tajikarao

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici