Vanishing Time - A boy who returned

Vanishing Time - A boy who returned

Titre original: 
Garyeojin Shigan (가려진 시간)
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
Drame, fantastique
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
2017 (projeté au FFCP)
Durée: 
130 minutes
Support: 
Cinéma

Avis

J'étais quelque peu mitigé en commençant ma séance. En effet, le précédent film de Um Tae-Hwa, Ingtoogi était assez mauvais (fauché, acteurs bidons, scénario inintéressants...). Mais Vanishing time – A boy who return avait tout de même l'air sympa. Lançons-nous à l'aventure. 

Le film nous plonge dans quelque chose de très noir : une psychiatre pour enfant va nous raconter la vraie histoire de Su-rin. En parallèle de son début de témoignage, on voit de somptueuses images noir et blanc de conférence de presse, d'enterrement, de battue en forêt. On se demande ce qui a bien pu arriver à cette petite fille… elle arrive sur l'île, l'image est saturé de lumière, le contraste est saisissant, la magie opère immédiatement. 

Je ne peux rien vous dévoiler du scénario car il est vraiment très intéressant, à découvrir car vraiment surprenant. Celui-ci est un réel plaisir et enchantement, même si dans la dernière partie du film, on se demande comment les personnages vont s'en sortir : l'univers des enfants ne semble pas compatible avec celui des adultes. 

Les acteurs jouent très bien ces situations étranges, le tout est magnifiquement filmé. Bref Vanishing time – A boy who return est un régal pour les yeux, et nous fait retomber en enfance. 

Un film très beau, très touchant, très poétique. Vision chaudement recommandée. 

Docteur Spider, 27/10/17

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici