Too Beautiful to Lie

Too Beautiful to Lie

Titre original: 
Geunyeoreul midji maseyo (그녀를 믿지 마세요)
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
Comédie / Romance
Éditeur original: 
Art Service
Date de sortie originale: 
20 février 2004
Date de sortie en France: 
pas de sortie
Durée: 
1h55
Support: 
Cinéma, DVD, fansub
Prix: 
27 500 wons / 30 euros (import)

Avis

Dans le registre humour ce film frappe fort, et même si on ne chiale pas de rire à chaque minute, on rigole bien en voyant le comportement de l'héroïne et sa manière de duper tout le monde. 

Ce qui m'a fait le plus rire c'est quand elle débarque dans la petite ville de province, dans le trou du cul de la Corée, et qu'elle voit tous les potins et autres ragots que se racontent les habitants du village. Ca fait genre feuilleton américain, j'était mort de rire en voyant ça ! =) 

Puis niveau jeu, les acteurs sont tous très bon dans leur rôle ! On a Young-Ju (Kim Ha Neul) qui est excellente, puis tous les personnages secondaires qui la surpassent même parfois ! 

 

 

 

L'histoire n'est pas faite pour être intéressante, mais juste pour divertir. On tient deux heures à regarder le film sans jamais avoir envie de se lever, vu qu'il y a toujours des bonnes blagues qui nous le font apprécier.  

Les musiques ne sont pas toujours présentes, mais elles accompagnent bien les moments émotifs, notamment vers la fin. Car on a bien des passages bourrés d'émotion, et là c'est assez bien réalisé. Bon ok je n'ai pas chialé, pas même une larme, ni les yeux mouillés (nan je te jure !), mais on se sent bien dedans et c'est l'essentiel. 

 

 

 

Au final je le répète souvent quand je parle de comédie coréenne qui sont mes préférées, n'espérez pas tomber sur une oeuvre grandiose ou quelque chose de ce genre. C'est un bon film humoristique, regardez le si vous voulez vous détendre et rigolez uniquement ! 

Les amateurs d'hémoglobines et autres scenarii bourrins peuvent d'ores et déjà passer à autre chose ! 

 

 

 

Mika, le 01/12/2005

 

Une arnaqueuse en liberté conditionnelle compte bien profiter de son retour à la vie normale. Mais pas sympathie, elle va vouloir sauver la mise à son voisin de siège, victime de vol. Manque de pot, les choses vont aller de travers et en voulant s’en sortir, elle s’enfonce dans le mensonge et essaye de tirer parti de sa situation périlleuse.

 

Le début du film me semblait assez amusant. On s’attache assez vite au côté désinvolte de notre héroïne qui ment comme elle respire. Mais quand l’histoire se met en place et qu’elle met en place toute la supercherie, le film m’a perdue. Le mensonge de Ju, sur lequel repose toute l’intrigue me semble complètement stupide et abracadabrantesque. Elle se fiche elle-même dans le pétrin alors qu’en disant toute la vérité dès le début, je ne vois pourquoi les choses se seraient mal passées. À partir de là, Je n’ai pas pu m’immerger dans le délire, tant le tout paraît peu crédible. Toute cette mascarade qui n’en finit pas et qui va très loin me laisse de marbre et font que les moments d’humour ne me font aucun effet. Malheureusement, pas de quoi se rattraper sur les personnages auxquels je n’ai pas réussi à m’attacher. Pourtant il y avait de quoi faire avec toute la famille de Hee-Cheol, entre la mamie gâteuse, le père furie, la sœur à l’air bonnard, etc. . Par ailleurs, d’autres personnages sont très peu exploités, comme la sœur de Ju, ou la petite amie de Hee-Cheol. Le film aurait pu se terminer de manière intéressante et rattraper, voire justifier concrètement le mensonge de Ju, mais non. La potentielle prise de risque scénaristique tombe à l’eau.

D’un point de vue cinématographique, c’est assez pauvre. Non pas que je sois une grand spécialiste en la matière, mais visuellement, il n’y a pas grand-chose à relever, la manière de filmer est basique, tout comme le jeu des acteurs.

 

Ce film propose quelques bonnes idées mais le tout n’est pas bien amené, ça ne prend pas.

 

Hanoko, le 02/02/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici