Tokyo Eyes

Tokyo Eyes

Titre original: 
Tokyo Eyes
Pays d'origine: 
France, Japon
Genre: 
Street life
Éditeur original: 
-
Éditeur français: 
TF1 Vidéo
Date de sortie originale: 
-
Date de sortie en France: 
09 Septembre 1998
Durée: 
90 minutes
Support: 
DVD, TV
Prix: 
?
Bonus: 
?

Avis

"Parfois j'ai vraiment du mal à rédiger mes avis. J'ai l'impression que je n'ai rien à dire alors que j'ai aimé la chose en question. De quoi s'agit-il aujourd'hui ? 

D'un film japonais réalisé par un français. Avec une telle accroche, vous êtes sensés lire la suite de mon intervention =)
Jean-Pierre Limosin, le réalisateur est apparemment un amoureux du japon et un ami de Kitano (il a réalisé un "reportage" sur chacun d'eux). 
J'avais vu le film lors de sa diffusion sur Arte, j'en avait gardé un bon souvenir, enfin niveau souvenir il ne me restait qu'une scène. Depuis j'ai vu un autre film de lui, et à nouveau Tokyo Eyes à l'instant. Je suis content, on peut dire "c'est un Limosin" comme on dirait c'est un Turner, il a un style tout à fait reconnaissable : c'est bien filmé, l'intrigue est un peu zarbi, et ya une bonne B.O. :
J'en viens donc à MA scène : Hinano est chez K, elle veut écouter un disque, tout d'un cout ça sonne, un mec blaffard entre, choisit un vynil parmi des milliers, le met sur la platine, du doigt fait augmenter la vitesse de rotation du disque, et hop le disque est rayé et ça fait un rythme techno. Le mec est fier de lui et se casse.
La musique accompagne très bien le film. 
L'autre apparition pour le moins inattendue, c'est celle de Kitano, dans son rôle de yakusa à la noix =) 

Il y a une très bonne ambiance dans ce film, mystérieuse, amoureuse, chaleureuse.  

Bon je vais pas en dire plus, même si j'ai l'impression que mon avis est inachevé. 

Un film inattendu, mais à voir sans plus attendre." 

Docteur Spider, vu deux fois, 18/07/05

Et pour prolonger l'expérience Limosin, en dehors du cadre asiatique, je vous conseille Novo, encore plus allumé. 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici