Tokyo Burnout

Tokyo Burnout

Titre original: 
Wangan Midnight The Movie
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
drame, course de bagnoles
Éditeur français: 
Éléphant
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
18/07/2012
Durée: 
96 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
16,99€
Bonus: 
making of

Avis

"Tokyo Burnout est le titre "français" de Wangan Midnight The Movie adaptation du manga et de la série de jeux-vidéo.  

Le manga original est paru dans le même magazine qu'Initial D. La différence entre les deux titres : l'un se déroule dans l'univers du drift, l'autre dans celui de la course en ligne droite. Ainsi nos héros vont pouvoir se faire des pointes à 200km/h. Le rendu est assez bien fait.  

La question qui revient tout le temps dans le film est la suivante : les voitures ont-elles une âme ? Celle d'Akio est-elle maléfique ? En parallèle, le narrateur qui se pose la question est un chirurgien très froid. On est face à un paradoxe : une voiture vivante face un médecin ''mort''. Et on met en parallèle le fait que le chirurgien répare les hommes, comme les mécano réparent les bagnoles. 

Bref le film illustre un peu cette série d'antagonisme, ce qui donne un certain relief à cette histoire qui est malheureusement assez linéaire : quelques courses de voiture (dont une excellente) et beaucoup de scènes de dialogue qui servent à montrer la psychologie des personnages. Les acteurs ressemblent plus à des mannequins qu'à des professionnels du cinéma, bref leur jeu n'a pas beaucoup de profondeur.  

En bonus, nous avons droit à une "présentation des bolides" (50 minutes), qui n'est pas juste un coup de projecteur sur les différents modèles de voiture. Il s'agit en fait d'un making of dans lequel on nous montre principalement comment sont faites les scènes à l'intérieur des voitures (les acteurs sont dans les caisses, mais sur fond vert, dans le film l'illusion est parfaite, on a vraiment l'impression qu'ils sont en train de conduire). C'est pas mal. 

Au final, Tokyo Burnout bien que semblant être une adaptation fidèle du manga et proposant une problématique intéressante (le rapport homme/machine), souffre de sa trop grande linéarité. A réserver aux fans de la série." 

Docteur Spider, 22/09/2012

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici