Thermæ Romæ II

Thermæ Romæ II

Titre original: 
Thermæ Romæ II
Pays d'origine: 
Japon, Bulgarie
Genre: 
Historique, fantastique, humour, drame
Éditeur original: 
Toho Video
Éditeur français: 
Pony Canyon (internationnal)
Date de sortie originale: 
26 avril 2014
Date de sortie en France: 
pas de sortie
Durée: 
1h47
Support: 
Cinéma, TV

Avis

Je connaissais de loin la série des Thermæ Romæ, mais je ne m'imaginais pas que son succès irait au point de lui valoir jusqu'à deux adaptations cinématographiques. En me lançant par hasard dans cette curiosité, je découvre un monde aussi loufoque que drôle. 

Nous suivons les pérégrinations de Lucius, un architecte spécialiste des bains communs qui va chercher à adoucir le coeur guerrier des citoyens de Rome en leur créant des lieux de détente apaisants. Il dispose pour cela d'un étrange pouvoir qui le transporte des millénaires dans le futur au Japon contemporain. Il découvrira superficiellement diverses pratiques qu'il mettra en application à Rome, mais tout le monde n'accueille pas sa démarche positivement. Lucius devra donc réussir sa mission en dépit des pièges tendus par ses ennemis. Heureusement, il disposera de précieux alliés qui combattront pour sa cause.
Le film est un pur délire du début à la fin mais l'immersion est quasi instantanée. Déjà parce que l'univers et le scenario sont pour le moins amusants et atypiques. Grâce au contraste crée via le rapprochement de Rome et du Japon moderne, ainsi que les raisonnements du héros complètement à côté de la plaque qui vont le faire faire des applications farfelues, on passe un bon paquet de séances de rigolade. Ensuite, le film possède un bon rythme dans l'enchaînement des péripéties et parvient à installer même un certain suspense quant au dénouement. Pour le côté dramatique, le film sera moins pertinent mais honnêtement, peu m'importait ce n'est pas vraiment le but du film et cela n'a en rien entaché ce bon moment.
Thermæ Romæ II possède aussi tout un jeu de mise en abîme entre le manga original, l'Histoire de la Rome antique et l'adaptation en film à travers la mise en scène du personnage de l'auteur du manga elle-même. Cela rend le film d'autant plus amusant. Les deux protagonistes s'inspirent ou l'autre pour créer chacun une oeuvre à la fois originale mais en se référant à eux-mêmes.
Le film dispose d'une assez bonne réalisation. Les quelques effets spéciaux ne cassent pas des briques mais tout le travail de reconstitution de la Rome antique tient vraiment la route. C'est un peu surprenant de voir que tous les rôles principaux, des personnages romains en majeure partie, soient tenus par des acteurs japonais, mais on s'y fait. Je suppose qu'ils n'avaient pas forcément les moyens d'embaucher des acteurs européens pour une oeuvre qui n'a pas beaucoup de visibilité à l'étranger. Ou bien il fallait employer un casting qui soit été plus parlant au public japonais. Une partie du film a été jouée avec des répliques en latin mais au milieu du film, on repasse a du japonais exclusivement. Dans l'absolu, il demeure regrettable que toutes les parties se passant à Rome n'aient pas été jouées en latin et toutes les parties au japon en japonais. J'imagine qu'ils terminent le film en japonais pour des raisons d'accessibilité du film au grand public, tout le monde de n'est pas à l'aise pour suivre un film avec des sous-titres. 

Thermæ Romæ II bien marrant et d'une réalisation tout à fait convenable, que l'on peut regarder sans problème si on ne connaît pas le manga original. 

Hanoko, le 26/10/2014

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici