Shiri

Shiri

Titre original: 
Shiri
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
espionnage, action
Éditeur français: 
Asian Star (Pathé)
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2005
Durée: 
122 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
10€
Bonus: 
Interviews, making-off...

Avis

"Ayant une confiance presque aveugle dans les titres de la collection Asian Star (Pathé) dirigée par Jean-Pierre Dionnet, doublé du fait qu'il y avait Choi Min-Sik à l'affiche (Old Boy), je me suis lancé dans le visionnage de Shiri

Il s'avère qu'il s'agit d'un film d'espionnage-action. Dans le prologue, on suit l'entrainement de soldats d'élite nord-coréens, puis leurs divers assassinats dans le sud, au nom de "l'unification". Quelques années après, on suit un duo d'agents secrets, en charge de contrer les attaques de ces supersoldats nord-coréen. Ce qui va changer la donne, c'est que les rejetons de Kim Il-Sung, mettent la main sur une arme du sud très dangereuse : un explosif qui ressemble à de l'eau, mais qui peu exploser si il est soumis à l'action conjugué de la lumière et à la chaleur. Ils ont de quoi détruire Séoul, quelle utilisation vont-ils en faire ? Nos deux agents doivent faire vite, tout en étant pris dans un jeu du chat et de la souris mortel.  

Entre deux gunfight un peu mollassons, on suit la vie d'un des agent, qui va se marier à une gérante d'un magasin de poisson. Celle-ci ne sait pas quelle profession il exerce. Ceci permet des respirations dans l'histoire, et au fur et à mesure accentuer la tension dramatique. Mais au final on a un peu de mal à savoir où le réalisateur veut en venir (du fait que les revendications d'unification des militaires du Nord ne sont jamais dévoilées), on passe parfois du coq à l'âne (par exemple lors d'une course poursuite, on passe du jour à la nuit entre deux plans...) 

 

Au niveau de l'édition française, j'ai remarqué en ouvrant le DVD qu'elle était bardée de bonus (toute une galette y est consacré). Je ne les ai pas regardé car le film ne m'a pas botté plus que ça. Une version doublée en français est également dispo. Bref le travail semble avoir été soigné. Par contre le cafouillage, c'est que pour certains pré-version de la jaquette, et ensuite à l'écran titre, est marqué Nom de code : Shiri avec en fond une belle nana dans une robe de soirée noire. Bref l'éditeur fait comme si on allait assister à du Nikita. En réalité c'est bien les gars qui sont les personnages principaux de l'histoire, même si la femme en question a un rôle important. 

Au final le film permet de passer un bon moment, il nous émeut même sur la fin. Mais il sera vite oublié car les scènes de fusillades ne sont pas suffisamment marquantes, et l'intrigue est quelque peu décousue, même si le film a le mérite de nous tenir en haleine tout le long des deux heures. Pas prioritaire à voir." 

Docteur Spider, 13/11/11

Du même réal' : Frères de sang

Lire notre interview du réalisateur, en cliquant ici.  

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici