Rurouni Kenshin - The Legend Ends

Rurouni Kenshin - The Legend Ends

Titre original: 
Rurouni Kenshin Densetsu no Saigo hen
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Historique, action, drame
Éditeur original: 
Warner Bros
Date de sortie originale: 
13/09/2014
Durée: 
2h15
Support: 
Cinéma, DVD

Avis

Après deux films très réussis sur différents points comme la technique, l'équilibre subtil entre l'histoire et les combats, Il est grand temps de conclure cette trilogie avec Ruroni Kenshin : The Legend Ends. Rurouni Kenshin : Kyoto Inferno était très réussi mais certains points pouvaient laisser un goût inachevé mais pardonnable car un film lui faisant directement suite était prévu un mois plus tard. Le point le plus dérangeant était le fait que certains protagonistes manquaient de développement. Ce point est-il rattrapé dans ce dernier film ? C'est ce que je vous propose de découvrir de suite ! Mais pas que ! 

Tout comme ses deux prédécesseurs, Ruroni Kenshin : The Legend Ends est très réussi techniquement. Les images sont belles, c'est bien filmé, dynamique, les musiques accompagnent très bien l'image. Bref, ce film fait honneur à ces deux prédécesseurs. 

L'un des points dont mes espérances étaient les plus hauts concernait le développement des personnages, et notamment des « soldats » de Shishio. Que dire à ce niveau-là ? Eh bien pas grand-chose. Les personnages restent aussi plats qu'ils l'étaient avant le début de ce film, et c'est bien dommage. Au final, Ruroni Kenshin : The Legend Ends, ne fait que conclure l'histoire précédente mais sans la développer. Je m'attendais à ce que les méchants soient présentés de manière plus approfondi avant de livrer un combat épique avec un membre de notre troupe de héros, mais je fus bien décu. Dans le même ordre d'idée, la phase d'entrainement de Kenshin est longue, tout en nous la montrant pas vraiment, c'est assez particulier comme sensation. Au terme de cet entraiment, Kenshin va acquérir une nouvelle technique dont on sait qu'elle va servir à vaincre Shishio, ce qui est prévisible. Ce qui l'est moins pour les personnes ne connaissant pas le manga est le déroulé du combat final. Là aussi j'ai été déçu mais je ne vais pas développer plus pour ne pas spolier. Sachez juste qu'il m'a un peu rappelé le fin du film Le Marin des Mers de Chine

Que dire de plus ? Je suis conscient que tout ce que j'ai dit peut laisser penser que Ruroni Kenshin : The Legend Ends est un mauvais film, mais ce n'est pas vraiment le cas. Le truc c'est que la plupart de mes attentes n'ont pas été comblé, et même certains points dont je pensais que ça allait le faire m'ont déçu. Le film n'est pas mauvais, tout va dépendre de ce que vous attendez. Mais globalement, cette trilogie Ruroni Kenshin est excellente, bien plus que ce à quoi je m'attendais avant de regarder le premier film. 

Par Seraphim, le 24/04/15.

Ce troisième film clôture la trilogie entamée. Il s'inscrit naturellement dans la continuité des autres, on y retrouve les qualités dont les prédécesseurs ont faire preuve, c'est-à-dire l'excellent travail de réinterprétation du manga original sans le trahir. Toutefois, on aura un peu plus de hauts et de bas à cause de certains passages moins convaincants que d'autres. 

L'ensemble reste bon. Le film est prenant, toujours de superbes combats, un rythme soutenu, une beauté des images, des personnages charismatiques. Tout cela poursuit ce qu'ont mis en place les précédents films. Mais ce sera sur certaines scènes que je trouve le film inégal.
La première scène entre Kenshin et son maître est bien cool. Son maître n'est pas aussi imposant que dans le manga mais son charisme ne manque pas. Ce moment qui semble en dehors du temps, apporte une bonne bouffée d'air frais dans la trilogie.
Ce film verra la conclusion de l'affaire Shinomori Aoshi et des Oniwabanshu. Aoshi était le seul personnage que je trouvais raté pour cette adaptation cinématographique, et inexorablement, toutes les scènes consacrées à son combat m'ont paru ennuyeuses voire grotesques sur les bords.
Par la suite, le film enchaînera sur le coeur de l'intrigue, bien menée avec de bons rebondissements. J'aime toujours autant le soin apporté à l'équilibre du rôle des héros et des autorités, qui donne plus de crédibilité au film. Et le film aboutit une conclusion assez grandiose. [!]Attention spoil[!] Grandiose dans la mise en scène des combats car nous avons une apothéose avec tous les personnages affrontant Makoto Shishio. Donc l'action est ultra intense. En revanche, d'un point de vue scénaristique, c'est un peu n'importe quoi que tous ces personnages, Himura Kenshin, Sagara Sannosuke, Saito Hajime, Aoshi, pourtant très forts séparément soient tant mis à mal à Shishio. Je sais pertinemment qu'il est extrêmement fort, mais de là à se cogner tous à la fois, cela relève plus de l'absurdité. [!]Fin Spoil[!]

Ce troisième opus n'est pas mon préféré de la trilogie mais il n'en demeure pas moins une bonne conclusion. Standing ovation pour ces adaptations cinématographiques de Kenshin

Hanoko, film vu fin 2015

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici