Raging Phoenix

Raging Phoenix

Titre original: 
Deu suay doo
Pays d'origine: 
Thaïlande
Genre: 
Action
Éditeur français: 
TF1 Vidéo
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2011
Durée: 
110 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
5€
Bonus: 
Making of / Interviews

Avis

Les films de baston thaï se suivent et ne se ressemblent pas. Aujourd'hui c'est une femme qui est à l'honneur, JeeJa Yanin, que vous avez peut être déjà vu dans Chocolate.  

Le film commence par nous montrer que des femmes disparaissnt en pleine rue en un claquement de doigt, sans laisser de trace. On apprendra par la suite qu'il s'agit d'enlèvements. Notre personnage principal est une gosse de riche paumée, qui va être plongée contre son gré dans ces affaires sordides.  

La première demi-heure de Raging Phoenix est absolument splendide. On assite à des combats de haute volée, avec un art martial mélangeant boxe de l'homme ivre, muay thaï et break dance (le "Meyraiyuth"), ça pète bien. Le tout est magnifiquement chorégraphié, les images sont superbes, la musique est aux petits oignons, bref on est sur un petit nuage.  

Ensuite on se rend compte qu'il n'y a pas vraiment de scénario (les persos veulent se venger des méchants), mais chacun des personnages a par contre son histoire et sa personnalité, bref ils sont développés (même si ils sont assez clichés : tous sont meurtris parce qu'ils ont perdu un être cher).  

La derniètre partie, celle de la résolution et des combants finaux, se passe dans une grotte dans laquelle on ne voit pas des masses. Quelle connerie !! L'ultime combat est néanmoins intéressant car les adversaires se battent comme des chiffoniers. Mais on est très loin de la maestra du début.  

En bonus, on peut voir dans le making of la préparation des scènes de fight : les répétitions dans la salle de sport, puis sur le lieu de tournage, enfin la prise. Ensuite, il y a une série d'interviews (le chorégraphe, les acteurs principaux). Le réalisateur explique que son but était de mélanger histoire d'amour et baston. Ceci explique cela :p 

En bref, j'ai regardé Raging Phoenix sans a priori. La première demi-heure m'a skotché sur mon siège, elle place la barre très haut, la suite du film n'est pas à la hauteur. A voir quand même. 

Docteur Spider, 09/08/13

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici