Pandémie

Pandémie

Titre original: 
The Flu
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
Film catastrophe
Éditeur français: 
Wild Side
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
9 avril 2014
Durée: 
121 minutes
Support: 
DVD
Prix: 
15 euros
Bonus: 
Making of (20 min) - Scènes coupée s(10 minutes)

Avis

En toute honnêteté, je ne m'attendais pas à grand-chose de la part de ce film. Quoi, en 2013 sortir un film catastrophe basé sur un histoire de virus ? Alors que l'année précédente, Deranged avait déjà bien traité le sujet. Les producteurs ont-ils flairé le filon ? A quoi s'attendre mise à part aux scènes traditionnelles du genre : le virus se propage, les gens se bousculent, les gens sont parqués, les familles sont séparées, à la fin on se réconcilie/retrouve (mais il y a eu des morts) ? Eh bien The Flu joue à fond cette carte là, mais il le fait très bien ! 

Le grand mérite du film est d'être prenant et bien fait. Il se focalise sur trois personnages seulement : une mère médecin célibataire, sa fille, et un secouriste. Les deux adultes se rencontrent accidentellement en début du film, qui commence comme une comédie romantique un peu lourdingue. Mais ensuite tout s'accélère, les enjeux montent, rien ne va plus, et le réalisateur nous montre le démesure et l'inhumanité qui peut ressortir de telles situations. 

Certes, on retrouve les scènes classiques de tout film catastrophe (listées plus haut), mais Kim Seong-su le fait jusqu'au bout, et c'est à vous glacer le sang : la ville étant situé à 15 km de Séoul, il ne faut absolument pas que la grippe aviaire mutante se propage. Les autorités sont prêtes à tout. En terme de parquage, ça y va fort, et le réalisateur joue beaucoup sur ces images, insupportables. Et ce qui est fin dans le film, c'est que la population se révolte contre cette situation. Si en début de crise, les CRS chargent la population, c'est ensuite la population qui attaque l'armée. Il y a tout un arrière-fond très politique dans le film, qui questionne la relation Corée – Usa, fait référence aux révolutions arabes, ou la répression de la place Tiananmen.  

Même si le flm est prenant, on a tout de même parfois une impression de déjà vu. Le film s'inspire sûrement de classiques américains comme Alerte (1995), un peu de The Crazies (le remake du classique de Romero), un peu de Contagion de Sodergergh (au moins pour l'affiche avec la petite fille au centre). D'ailleurs l'éditeur Wild Side parie sur ce côté international, en ne spécifiant nulle part sur la jaquette du DVD qu'il s'agit d'un film coréen. Juste que c'est une super production… 

Au final, j'ai passé un très bon moment à regarder ce film, et j'ai bien aimé que le réalisateur assume le jusqu'auboutisme qu'implique sûrement ce type de situation. Bref, à voir. 

Docteur Spider, 24/10/16

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici